ActualitésSociété

BEAUCAIRE Les derniers jours des Santonales

Les santons de Provence et leur imaginaire bien réel...
Les santons de Provence et leur imaginaire bien réel...

Non, les Santonales ne se meurent pas... Mais chaque événement connaît une fin! C'est demain, dimanche 8 janvier, que s'achève la grande exposition initiée en 2005 par l’association Renaissance du Vieux Beaucaire "les Santonales". Entrée libre.

Cette manifestation n'est autre qu'une vaste exposition qualitative de santons provençaux. Elle connaît traditionnellement un succès important et si vous voulez la voir, dépêchez-vous, elle s'achève ce dimanche. Ce sont tous les amoureux des santons mais aussi les curieux de l'histoire et autres badauds qui garnissent les rangs des visiteurs de cette exposition fine et doucereuse. Originale dans notre Gard, elle est aussi surprenante et parvient à faire transpirer l'essence même de la vie d'antan dans notre région.

Les santons les plus connus y sont naturellement exposés, mais on y trouve aussi les plus locaux et les plus atypiques! Attention si vous ne comprenez ni le patois ni le provençal mais vous allez vous frottez aux rémouleurs, aux vanniers ou encore aux boumians, tous sont présents! Mais tous ces petits personnages ne semblent pas être dépaysés!

En effet, l'expo fait en sorte de rappeler et de mettre en valeur les monuments de cette ville d'art et d'histoire. On y voit la mairie, le collège Notre-Dame des Pommiers et bien sûr le moyenâgeux château quillé sur son piton rocheux! Les légendes locales y sont traitées, tout comme l'histoire littéraire attachée à la cité, bref, si vous allez vois les Santonales, vous en ressortirez avec plus de connaissances et avec un beau sourire aux lèvres. Une sortie familiale à moindre coût car gratuite...

Jusqu'au dimanche 8 janvier à la salle d’exposition, 27 bis quai Général de Gaulle à Beaucaire. Ouvert de 14h à 18h.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité