ActualitésPolitique

TRESQUES « Soyons optimistes, mais réalistes » : Alexandre Pissas présente ses vœux

Le maire de Tresques Alexandre Pissas, jeudi soir lors de la cérémonie de voeux à la population (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Le maire de Tresques Alexandre Pissas, jeudi soir lors de la cérémonie de voeux à la population (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Cette année encore, la petite salle des fêtes de Tresques était pleine comme un oeuf, jeudi soir, pour la traditionnelle cérémonie des voeux à la population du maire de la commune et premier vice-président du Département Alexandre Pissas.

Pour cette première cérémonie des voeux de l’agglo du Gard Rhodanien de 2017, Alexandre Pissas, posté devant l’éternel rideau vert de la salle municipale, a donné dans le classique : bilan de l’année écoulée et perspectives pour celle à venir.

L’urbanisme, cheval de bataille du maire

Au moment de regarder 2016 dans le rétroviseur, l’édile la qualifie d’« année calme bien que très active pour l’équipe municipale, les employés de la commune et les associations. » Alexandre Pissas a ensuite dressé un inventaire des réalisations de l’année écoulée, des travaux de l’entrée du village « en co-maîtrise avec le Conseil départemental », la poursuite de la sécurisation de la rue des Esquirades, la finalisation de ceux liés aux dernières intempéries de l’automne 2014, la rénovation de l’église et « l’événement majeur, la restauration et le déplacement du monument aux morts. » Sur le plan économique, le maire se réjouira de l’installation de nouvelles entreprises sur la zone de Bernon, et évoquera le projet de parc photovoltaïque sur l’ancien crassier de Siporex : « nous pensons que le permis de construire sera accordé pour ce projet. »

Revenant sur un de ses chevaux de bataille, le maire a évoqué « une activité urbanistique intense, avec un nombre de permis de construire multiplié par deux par rapport aux années précédentes » avant plus tard d’affirmer qu’en 2017, « il faudra conforter notre urbanisme et notre PLU, contre l’éventualité d’un PLU intercommunal et des éventuels méfaits du Programme local de l’habitat de l’agglo. » Et Alexandre Pissas de prévenir : « toute faiblesse de notre part mettrait en danger l’avenir architectural de notre commune. »

« Si les finances le permettent… »

Et 2017 sera aussi une année raisonnable financièrement : « il faudra prendre garde car les efforts faits par le personnel communal et les élus pourraient dépasser les capacités financières de la commune, soyons optimistes, mais réalistes. » Alors comme une augmentation de la fiscalité locale ne semble pas à l’ordre du jour, « la commune limitera ses capacités d’accompagnement » pour les associations culturelles et festives, et se montrera très prudente : « si les finances le permettent, que le Département, la région et l’Etat nous aident, nous initierons les travaux de mise en conformité de la mairie et de la salle des fêtes pour les personnes à mobilité réduite. » Et le maire de lancer qu’il « n’engagerai(t) pas au nom de la commune des dépenses pour des projets ensuite abandonnés », référence plutôt évidente au dossier du Centre d’excellence numérique de l’agglo abandonné in extremis en décembre. Toujours au rayon des projets, l'édile annoncera le lancement des travaux de protection des vitraux de l'église ainsi que la réalisation de toilettes publiques, à côté de ladite église.

Alexandre Pissas résumera son propos en affirmant que « nous avons des projets ambitieux, mais vigilance car les finances se rétrécissent alors que la population demeure très exigeante. » Une quadrature du cercle qui ne touche pas que Tresques, loin de là…

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité