ActualitésPolitique

ALÈS Les finances de l’Agglo dans le viseur des « citoyens vigilants »

Les membres du collectif "citoyens Agglo vigilants". Photo Élodie Boschet/Objectif Gard
Les membres du collectif "citoyens Agglo vigilants". Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

Un collectif baptisé « citoyens de l’Agglo vigilants » s’est penché sur les finances de l’Agglomération. Il prétend avoir découvert une dette ayant augmenté de 25 à 58 millions d’euros en un an sur le budget annexe de l’assainissement.

Lorsqu’un combat s’arrête, un autre commence. Les anti-golf de Saint-Hilaire-de-Brethmas, que l’on retrouve aujourd’hui dans ce collectif de « citoyens de l’Agglo vigilants », s’attaquent cette fois au budget annexe de l’assainissement, « où se cache un prêt toxique », indique Michel Sala.

Contracté en 2007 par la Communauté d’agglomération du Grand Alès, ce type de prêt était à l’époque, comme l’explique Joseph Varéa, « vendu comme quelque chose d’intéressant auprès des collectivités » grâce à leur taux très bas appliquant la parité euro - franc suisse. Mais c’était sans compter sur la hausse subite du franc suisse par rapport à l’euro, qui a provoqué une envolée des taux d’intérêts : « On est passé d’un taux fixe de 3,97% à 17%, soit entre deux et trois millions d’euros à verser chaque année depuis trois ans ! », précise Michel Sala.

Comme beaucoup d’autres collectivités secouées par ces emprunts toxiques, Alès Agglo porte plainte. Suite à la faillite de la banque Dexia, qui avait commercialisé ces prêts, l’État français propose à l’intercommunalité un protocole pour sortir du piège. Montant du prêt : « 50 millions d’euros avec un taux à 3,35%, dont 33 millions d’euros de pénalités », souligne Joseph Varéa. En contrepartie, « l’État doit apporter une aide extérieure qui gommera la dette de quelques millions », ajoute-t-il.

Aujourd’hui, le collectif reproche à Alès Agglo d’avoir effectué l’emprunt de départ « alors qu’ils ont des experts financiers à leur disposition », mais surtout, « de ne pas informer les citoyens de cette dette qui devra être remboursée lors des 25 prochaines années ». « C’est encore les contribuables qui vont payer les erreurs de la collectivité ! », s’indigne Joseph Varéa. Les « citoyens de l’Agglo vigilants », prévoient d’écrire une lettre à Max Roustan pour tenter d’en savoir plus sur les suites du dossier. Contactée, l'Agglomération n'a pas donné suite à nos sollicitations.

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Vous aimeriez aussi

7 réactions sur “ALÈS Les finances de l’Agglo dans le viseur des « citoyens vigilants »”

  1. Donc si je comprends bien , l’Agglo d’Alès ,gérée par des prétendus champions de la finance, a souscrit , elle aussi, à des gros emprunts toxiques à « l’insu de son plein gré ». Je croyais que le chef des services sur Alès c’était Rivenq et non Virenque.
    Qui va payer l’ardoise , les responsables de l’Agglo où les citoyens y compris les nouveaux venus? Poser la question c’est malheureusement y répondre. MM Roustan-Rivenq-Breme : ni responsables, ni coupables! Bref une gestion à irresponsabilité illimitée.
    NIMES (ou son Agglo) a aussi trempé dans cette dérive toxique. C’est pas une excuse parce que nombre de collectivités, heureusement, les plus raisonnables, ne se sont pas aventurées dans les emprunts toxiques.

    1. Ce n’est pas aussi grave que l’affaire du sang contaminé , il n’ y a pas mort d’homme mais à ce niveau d’incompétence , si le préjudice est avéré , Roustan aurait dû assumer en tant que responsable et les 2 autres Rivenq et Brême en tant que coupables si ce sont eux qui ont instruit ce dossier de prêt calamiteux. et tout ce petit monde reste en place en faisant avaler une perte de plusieurs millions d’euros à toute la collectivité en ces temps de disette financière.

  2. Comment expliquer que les élus de l’Agglo y compris ceux de gauche ou du FN n’aient rien su ou vu entre 2007 et aujourd’hui? Sont-ils à ce point si peu soucieux des deniers des citoyens ou ont-ils été trompés par Roustan et son staff qui ont bien camouflé cet emprunt toxique.
    Et Iglésias qui ne veut pas payer pour le non golf de St Hilaire mais qui va faire payer 10 fois plus , sans contrepartie, aux citoyens d’Anduze qu’est ce qu’il en dit ?

  3. vous ne croyez pas que Roustan vas vous répondre il attend quelques jours pour pouvoir porter plainte contre ceux qui osent dire la vérité de plus il faut en parler en CM de st hilaire
    ne pas oublier que
    cheyrezy et bernard ont démissionner pour ne pas être en première ligne

    1. Je doute qu’il porte plainte parce qu’il va falloir qu’il s’explique vraiment sur ces emprunts toxiques. Depuis quelques jours ils doivent cogiter pour savoir comment éteindre cette polémique qui met en évidence leur faute et leur façon de la camoufler à tous.

  4. Roustan-Rivenq ne dirons rien ou ils vont raconter des mensonges . il me semble que ce n’est plus saint hilaire durable contre le président mais CITOYENS DE L’AGGLO VIGILANS il est anormal que Roustan n’est jamais prévenu les habitants de l’agglo de cet emprunt alors que ,Baronni maire des plans et Teissier maire de Méjannes les Ales
    ainsi que les 50 maires n’est pas réagit lors du vote de la délibération en octobre 2015 citoyens restaient vigilants et regarder ou passe vos impôts et ceci grâce a vos Maires qui vont a la soupe

  5. Je ne sais pas s’ils vont tous à la soupe mais ce qui est certain c’est qu’ils votent quasiment tous, toute tendance confondue, sans étudier les textes. Les cadres de l’Agglo c’est à dire aux ordres de Rivenq et Roustan , leur mâchent le travail ( plus ou moins bien fait) et ils lèvent la main. Quand ce n’est pas le cabinet Nicaya qui les balade avec un beau diapo de quelques minutes pour leur éviter de lire des centaines de pages comme ce fut le cas sur le SCOT PAYS CEVENNES.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité