Culture

ALÈS Vœux du Cratère : des ambitions encore plus grandes pour 2017

Cérémonie des voeux du Cratère. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard
Cérémonie des voeux du Cratère. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard
Cérémonie des voeux du Cratère. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

Ce jeudi matin, le théâtre du Cratère recevait élus et partenaires pour célébrer la nouvelle année.

Les cérémonies des vœux sont toujours l'occasion de dresser le bilan de l'année écoulée. Denis Lafaurie, directeur du Cratère, semble plutôt satisfait du cru 2016. "L'année a été difficile au niveau budgétaire, mais nous nous en sommes sortis. Les temps sont durs", souligne-t-il, s'adressant aux personnalités politiques présentes : les trois conseillers départementaux Jacky Valy, Philippe Ribot et Valérie Meunier, les élus de la ville Christian Chambon, Marie-Christine Peyric, Jalil Benabdillah, le député Fabrice Verdier, ou encore la conseillère régionale Nelly Frontanau.

Les temps sont durs, mais le public répond toujours à l'appel. L'an dernier, 100 000 personnes ont poussé la porte du Cratère pour assister aux différentes représentations. "Les gens ont besoin de voir des spectacles, des artistes. Ils veulent rêver", déclare Denis Lafaurie. Le rêve va continuer en 2017 avec une riche programmation, mais aussi à travers plusieurs événements marquants comme le festival de cinéma Itinérances ou encore Cratère Surfaces. Concernant ce dernier, l'équipe du Cratère souhaite qu'il devienne, en 2017, "le premier festival des arts de la rue en région".

Dans cette grande région, la scène nationale alésienne veut avoir toute sa place. "Nous voulons faire du Cratère un phare culturel de l'Occitanie", poursuit le président Régis Cayrol. Mais pour ça, il faudra que les subventions soient au rendez-vous. Jacky Valy tente de rassurer : "Je reconnais que le Département a vu ses dotations diminuer et que tous les secteurs ont été touchés. Sachez que ce n'est pas la culture que l'on remet en cause et encore moins les actions du Cratère. Le Département sera toujours là pour vous". Quoi qu'il en soit, l'équipe du Cratère a décidé "de ne rien sacrifier" et d'avoir même des ambitions encore plus grandes.

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité