Actualités

PONT-ST-ESPRIT « On a hâte » : les pompiers attendant leur nouvelle caserne

Le lieutenant André Martin, chef du centre de secours de Pont-Saint-Esprit (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Le lieutenant André Martin, chef du centre de secours de Pont-Saint-Esprit (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

L’année écoulée a encore une fois été bien remplie pour les pompiers du centre de secours de Pont-Saint-Esprit.

Le centre, qui compte 74 sapeurs, dont 10 professionnels et 64 volontaires, a ainsi réalisé 1 535 interventions en 2016 « tout confondu, avec Pont-Saint-Esprit et les communes environnantes, Bagnols, le sud Ardèche et Bollène », précise le lieutenant André Martin, chef du centre.

Un chiffre dans la moyenne, qui se trouve à « 1 500 départs par an », précise le lieutenant. Des interventions qui recouvrent « en grande majorité du secours aux personnes, 46 %, et des incendies urbains et végétaux, avec 23 % des interventions », note André Martin qui, à la différence d’une année 2015 marquée par l’explosion de l’Atria, ne retient pas d’intervention particulièrement marquante en 2016.

Pour les sapeurs-pompiers spiripontains, 2017 sera une année spéciale : la dernière dans leur caserne hors d’âge de la rue du 55ème RI : « les appels d’offre sont sortis, la mise en place du chantier est prévue pour avril, et la livraison de la nouvelle caserne en février 2018 », détaille le lieutenant. Située à proximité de la déchetterie, la nouvelle caserne va changer la vie des sapeurs-pompiers spiripontains : « c’est un projet qui arrive à son terme après de nombreuses années d’attente, souligne André Martin. Ce sera plus grand, tous les véhicules seront à l’intérieur, alors qu’actuellement 5 véhicules couchent dehors, la caserne sera de plain-pied, les chambres seront sur le même site (elles sont dans un autre bâtiment relié par une passerelle actuellement, ndlr), il y aura un city-stade, une grande cour, un parking, un vrai standard… Ce sera tout autre chose, on a hâte. »

La nouvelle caserne fera environ 2 500 mètres carrés, et permettra de faire évoluer à la hausse les effectifs de volontaires : « jusqu’à présent, je ne recrutais plus car je n’avais plus de place dans les vestiaires, là on pourra aller jusqu’à 90 personnes, 80 hommes et 10 femmes (contre 74 personnes, 66 hommes et 8 femmes actuellement, ndlr). » Et le lieutenant de préciser avoir déjà des candidatures en attente.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité