Actualités

LA GRAND’COMBE Baptême d’un espace public : cafouillages autour de la consultation

Dépouillement hier soir en mairie. EL/OG
Dépouillement hier soir en mairie. EL/OG

À l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes 2017, La Grand’Combe a lancé une grande consultation pour choisir le nom d'un espace public situé à l'entrée de la ville. Le dépouillement du 1er tour avait lieu ce mardi pour découvrir les dix finalistes.

L'idée est porteuse mais demande quelques améliorations... Hier soir, en salle du conseil municipal, devant deux assesseurs, l'adjointe aux affaires sociales ouvre l'urne détentrice des noms de femmes candidats au baptême d'un lieu encore tenu secret. Avant tout dépouillement, cinq patronymes ont d'ores et déjà été "présélectionnés" par le centre social : Rosa Parks, Florence Arthaud, Malala Yousafzai (Prix Nobel de la paix), Simone Veil et Claudie Haigneré (spationaute et ancienne ministre). "Dans un but pédagogique, nous avons travaillé avec les enfants sur ces parcours exceptionnels, il n'y a pas de Ronaldo !", ironise Sophie Millot.

Les bulletins sont dépliés et progressivement, plusieurs noms reviennent très régulièrement : Lucie Aubrac ou Olympe de Gouges. Des destins effectivement étudiés dans les différentes classes et ensuite choisis par les élèves. D'autres noms plus originaux ou inattendus font leur apparition : Diam's, Dalida, ou Marion Maréchal Le Pen...

Finalement, les cinq femmes qui reviennent le plus sont Lucie Aubrac (44 voix), Olympe de Gouges (25), Marie Curie (25), Héloïse Larribe (poète grand'combienne)(23) et Louise Michel (19). Mais ce ne sera pas la liste définitive. Car à l'issue du scrutin, une habitante conteste les résultats. Elle affirme qu'une quinzaine de feuillets au nom de Marie-Jeanne Borzecki, sa mère et ancienne conseillère municipale, ne sont pas sortis de l'urne. Or le décompte aurait dû la hisser en finale...

Devant la confusion et dans le doute, la municipalité a décidé de retenir sa candidature aux dépends de Louise Michel qui a une voix de moins. Mais le second tour sera plus strict et ne permettra pas de "bourrage des urnes". "C'était une première, il y a eu des ratés, rien d'intentionnel. Pour éviter la confusion, nous allons désormais instituer un vote sur signature et sur papier estampillé de la commune. Par ailleurs, l'an prochain, les dix personnalités seront entièrement choisies par le public", annonce Sophie Millot.

Dix panneaux vont maintenant être réalisés par les écoles et le centre social. "Tous les autres noms ayant émergé de ce parcours de consultation seront également représentés dans cette exposition", précise la municipalité. L'ensemble sera affiché pendant trois semaines à la Médiathèque Germinal, avec une urne pour recueillir le vote des Grand’Combiens. Nouveau dépouillement ouvert au public le 31 mars. Le baptême sera inauguré courant mai.

Lire aussi :

LA GRAND’COMBE Lancement d’une consultation pour choisir le nom d’un espace public

 

 

 

 

 

 

Etiquette

Eloïse Levesque

Eloïse Levesque, journaliste diplômée de l'université de droit et de science politique de Montpellier, à Objectif Gard depuis mars 2014

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité