Actualités

GARD Les jeunes se mobilisent pour les fêtes votives !

Concours d'abrivado, ce matin sur la place Gabriel Péri. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard
Concours d'abrivado. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

Le 2 février dernier, le préfet du Gard poussait un coup de gueule contre les fêtes votives (relire ici). L'Union des Jeunes de Camargue, de Provence et du Languedoc lui répond.

Sujet épineux que celui des fêtes votives. Le préfet Didier Lauga estime qu’il y a trop de jours de fêtes votives dans le Gard sur une année. En 2016, il y aurait eu 1 024 jours de fête contre 835 l'année précédente. Un chiffre qui avait fait bondir le représentant de L’État : « Les maires cèdent aux pressions locales. Rajouter 200 jours en une année, c’est complètement délirant ! Ce n’est pas raisonnable. Je regrette une telle dérive ».

L'Union des Jeunes de Camargue, de Provence et du Languedoc ne partage pas l'avis du préfet et appelle à la mobilisation contre "la non assistance à traditions en danger" ce samedi 4 mars au Grau-du-Roi avant le départ des abrivado. L'objectif est de défendre les "fêtes de villages et fêtes votives autour des taureaux, qui sont dans nos gênes et dans notre sang ! C'est notre identité et nous y tenons !".

Ils souhaitent surtout que "les autorités publiques arrêtent d'attaquer nos traditions et notre culture locale en faisant des amalgames liant fêtes et délinquances".

 

 

 

 

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité