Actualité générale.

NÎMES Marquage antivol des bicyclettes : Crocovélo en connaît un rayon !

Lopération de gravure du cadre ne dure que quelques minutes Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)
L'opération de gravure du cadre ne dure que quelques minutes Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)

Après avoir officié durant deux jours à la gare de Nîmes, dans les locaux de l'espace vélo TANGO, les bénévoles de l'association Crocovélo présidée par Michel Bourgeat sont à l'oeuvre au magasin spécialisé La Via Vélo, 13 rue des Greffes (près de la Mairie) où ils prolongent ce mercredi 22 mars, jusqu'à 18 heures, l'opération de marquage antivol au bénéfice des adeptes de la Petite Reine.

Mais si durant les deux jours précédents l'opération de gravure des cadres était financièrement prise en charge par Nîmes Métropole, il vous faudra cette fois débourser 5 euros de participation aux frais (gratuit pour les adhérents et possibilité d'adhérer sur place). Un modeste investissement qui vous permettra en cas de perte ou de vol de pouvoir éventuellement remettre la main sur votre bicyclette. "En France où l'on en vend 2 millions par an,  400 000 vélos ont été volés en 2015. On en retrouve quand même environ 40% lorsqu'ils sont gravés et moins de 2% dans le cas contraire", précise l'affable président.

Dûment immatriculé, votre vélo sera répertorié dans un fichier européen en cas de perte ou de vol Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)
Dûment immatriculé, votre vélo sera répertorié dans un fichier européen en cas de perte ou de vol Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)

Après le passage express dans les mains de Gérard Lagaude, le spécialiste de la mécanique et de l'entretien au sein de l'association, votre monture sera immatriculée et répertoriée dans la base de données d'un fichier européen consultable à tout moment par les forces de l'ordre. À noter encore qu'il vous faudra produire une pièce d'identité et un justificatif d'achat et que les cadres en carbone ne peuvent pas être gravés.

Philippe GAVILLET de PENEY

philippe@objectifgard.com 

Etiquette

Philippe Gavillet de Peney

Après avoir traîné ma plume et ma carcasse un peu partout dans les rédactions des quotidiens régionaux de l'Hexagone, j'ai posé mes valises à Objectif Gard en mars 2016. Couteau suisse de la rédaction, j'interviens dans plusieurs rubriques avec une inclination plus marquée pour le sport, les portraits et les sujets de société... Au sein du journal, j'assure par ailleurs le Secrétariat de rédaction.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité