A la uneActualitésSociété

NÎMES Grands Jeux : les Commerçants romains ont le sourire !

Le coutelier Jérôme Domingo est très satisfait des retombées des animations mises en place autour des Grands Jeux romains Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)
Le coutelier Jérôme Domingo est très satisfait des retombées des animations mises en place autour des Grands Jeux romains (Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)

Tout juste remballés les derniers calicots, repliées les toges, remisées au garage les galères et rengainés les glaives dans leur fourreau que voilà déjà l'heure de faire un premier bilan pour l'association "Les Commerçants sont Romains" après le triptyque des 8e Grands jeux romains, qui a rassemblé peu ou prou 32 000 spectateurs dans les arènes. Près de 130 commerçants nîmois s'étaient rassemblés pour l'occasion derrière le président Éric Rodier pour proposer une foultitude d'animations et attirer le chaland...

Là où l'année dernière ils n'étaient qu'une vingtaine à avoir adhéré à l'idée d'Éric Rodier, les commerçants locaux étaient cette année près de cent-trente à participer activement à l'animation de la ville en parallèle des Grands jeux romains. En tenue romaine ou en robe blanche de vestale, ils ont été très nombreux à jouer le jeu et la carte de la romanité pour accueillir clients ou simples badauds dans les dix villages répartis au cœur de ville et dans les Halles, où on n'aurait pas été plus surpris que ça d'entendre disserter en latin....

Pour Audrey Carbo, la grande majorité des commerçants participants est satisfaite Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)
Pour Audrey Carbo, la grande majorité des commerçants participants est satisfaite (Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)

La municipalité avait bien compris le bénéfice que la ville pouvait tirer de cette initiative et avait alloué une subvention de 6 500 euros à l'association éphémère. Pour Audrey Carbo, commerçante place d'Assas, l'opération a été un franc succès : "C'est très positif ! La Chambre de commerce a réalisé une rapide enquête auprès des commerçants participants. Il en ressort qu'à 95% les commerçants sont très satisfaits, même si le mauvais temps qui a régné en fin de journée le dimanche a certainement un peu découragé les visiteurs."

Les animations ont eu du succès

Et la vice-présidente de la Chambre de commerce et membre du comité d'organisation de poursuivre : "Les animations ont eu beaucoup de succès et nous avons vu beaucoup de monde sur chacun des sites. Pour exemple, l'artisan qui confectionne des couronnes de fleurs en a fait 150 de plus que l'an passé et le jeu de piste a connu un vrai engouement auprès des familles." Pour autant, pas question de se reposer sur ses lauriers, fussent-t-ils ceux de César ! "Il faut que de nouveaux commerçants nous rejoignent l'an prochain. Il faudra encore plus d'animations. Ici, place d'Assas il n'y en avait pas assez, selon moi. Nous allons bientôt rencontrer le maire pour lui faire part de nos observations et des réajustements que nous espérons. Une réunion de préparation de la prochaine édition sera programmée en novembre prochain avec les services municipaux et Culturespaces (le prestataire de service des Grands jeux romains, NDR) pour tout caler en amont."

À la coutellerie Domingo, rue Castor, le maître des lieux Jérôme Domingo exprime lui aussi son satisfecit : "L'an dernier, nous étions installés à la Maison Carrée avec mes amis de la Confrérie Marguerittoise des Forgerons Couteliers. C'était déjà très bien pour l'image de marque de montrer nos savoir-faire dans ce cadre prestigieux mais, cette année, de pouvoir installer cinq feux et sept enclumes devant le magasin et de travailler devant les badauds a été plus profitable pour le commerce proprement dit. Nous avons eu beaucoup de monde. Nous avons forgé un glaive que nous avons remis à l’Empereur dans les arènes."

Seul petit bémol qui nous a été rapporté, il semble que, dans ce quartier, les commerçants de bouche n'ont pas pu obtenir les autorisations de fermeture tardive et de diffuser de la musique amplifiée, et qu'ils n'aient pu disposer que de trois emplacements sur les huit qu'ils avaient demandés. Quant à notre coutelier, inutile de préciser que l'an prochain il sera du rendez-vous pour accueillir comme il se doit Spartacus, le prochain héros des 9e Grands Jeux romains programmés les 28 et 29 avril 2018.      

Philippe GAVILLET de PENEY & Véronique PALOMAR

Etiquette

Philippe Gavillet de Peney

Après avoir traîné ma plume et ma carcasse un peu partout dans les rédactions des quotidiens régionaux de l'Hexagone, j'ai posé mes valises à Objectif Gard en mars 2016. Couteau suisse de la rédaction, j'interviens dans plusieurs rubriques avec une inclination plus marquée pour le sport, les portraits et les sujets de société... Au sein du journal, j'assure par ailleurs le Secrétariat de rédaction.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité