A la unePolitique

LÉGISLATIVES Les premiers mots de tous les candidats du Gard « La République En Marche »

Olivier Gaillard.
Olivier Gaillard, candidat La République en marche sur la 5ème circonscription. (Photo : Coralie Mollaret).

La République En Marche a levé le voile sur ses candidats aux Législatives dans les six circonscriptions du Gard. On retrouve sur la 1ère circonscription, la députée socialiste Françoise Dumas ; sur la 2e, Marie Sara ; sur la 3e, l'élu à la communication de la ville de Bagnols-sur-Cèze, Antony Cellier, sur la 4e, Annie Chapelier, infirmière anesthésiste au CHU de Nîmes ; 5e, le vice-président du Département du Gard en charge des transports Olivier Gaillard.

Françoise Dumas candidate LRM (La République en Marche) sur la 1ème circonscription : « Je suis très fière d'avoir été sélectionnée. Il y a dans ce choix une logique, une cohérence d'engagement de longue date. J'ai travaillé avec Macron sous le quinquennat précédent sur la commission spéciale mise en place à l'occasion de la Loi Macron. Nous nous connaissons et son choix est éclairé. Je compte à présent sur la sagesse des autres mouvements de la gauche progressiste afin d'éviter d'offrir à ce département plusieurs députés Front National. Je vais déposer ma candidature sous l'étiquette "La République En Marche" et faire en sorte, de part mon expérience et en tant que députée solide, de mettre en oeuvre le programme présidentiel. J'ai conscience du risque d'une exclusion du Parti socialiste mais aujourd'hui, la recomposition politique est nécessaire. Toutefois, je ne transigerais pas sur les questions autour des inégalités et de la précarité, je serais vigilante.» 

Olivier Gaillard, candidat LRM (La République en Marche) sur la 5ème circonscription : « Je suis heureux et honoré de la confiance qu’Emmanuel Macron, et à travers lui les citoyens qui ont rejoint En Marche!, m’ont accordée pour les représenter aux élections Législatives. Dans cette campagne, comme dans mon mandat si les Gardois me témoignent de cette même confiance, je resterai fidèle aux valeurs et aux méthodes que j’applique depuis bien des années : travailler dans l’intérêt général, sans considération des appartenances politiques, dans le respect de chacun et de la loi »

Antony Cellier, candidat LRM (La République en Marche) sur la 3ème circonscription : « Je suis heureux et fier d'avoir été retenu. Ma candidature correspond aux engagements d'En Marche à savoir proposer des candidats de la société civile qui n'ont pas de carrière politique. J'ai l'expérience de la vie des gens et je compte bien en faire un atout à l'Assemblée Nationale. Après, c'est un peu effrayant mais tellement excitant comme tous les nouveaux challenges. De nombreuses personnes me soutiennent ainsi que ma famille, j'ai donc toute confiance ! Ce qui m'importe aujourd'hui, c'est d'expliquer aux habitants du Gard qu'enfin, nous avons un parti qui tient ses promesses et fait confiance aux personnes qui ne sont pas des professionnels de la politique.»

Marie Sara, candidate LRM (La République en marche) sur la 2ème circonscription du Gard : « Pour moi, ce nouvel engagement est absolument magnifique. C’est Emmanuel Macron qui m’a sollicité, car il cherchait des gens de la société civile. Je l’avais rencontré par l’intermédiaire de mon mari, lors de la Commission Attali. Moi, je ne suis ni de droite, ni de gauche. J’aime mon territoire, il m’a tout apporté dans ma vie, dans ma carrière. J’ai habité pendant 20 ans dans la plaine de Beaucaire, à Bellegarde. Avant, j’étais à coté de Sommières, puis à Aigues-Vives. Le Gard, c’est ma région, mon territoire. Il m’a tout apporté dans ma vie… Alors en retour, je lui dois bien de combattre le Front National. »

Annie Chapelier, candidate LRM (La République en marche) sur la 4ème circonscription du Gard : « Je ressens de la joie mais surtout une reconnaissance pour les nombreux adhérents En Marche de la 4ème circonscription qui depuis des mois font un travail remarquable sur le territoire. Je suis très heureuse pour chacune de ces personnes. Contrairement aux autres candidats, je suis une parfaite inconnue, une novice en politique mais c'est une chance. En tant que personne de la société civile, infirmière anesthésiste au CHU Carémeau de Nîmes, je suis au contact quotidien des français et des gardois en l'occurence. Mais je pense que cet handicap de ne pas être connu est plutôt une force. Je vais me faire connaître et je vais surtout apporter ce gage de moralisation et de renouvellement politique que tout le monde attends. Tous les députés dans la même situation que moi apporteront du réel à cette Assemblée nationale qui en a bien besoin. J'ai cru que le parti ferait le choix de me mettre suppéante de Fabrice Verdier. Finalement, j'ai encore une fois la démonstration qu'En Marche est différent des autres partis et fait confiance au delà du cercle politique. Après, avec Fabrice Verdier, nous avons beaucoup de points communs mais son défaut c'est de trop cumuler et d'être hors des réalités.»

Pour le moment, la 6e circonscription n'est pas dévoilée mais selon nos informations, cette circonscription est réservée au MoDem, le parti de François Bayrou... Le président de la fédération garoise, Philippe Berta, tient la corde. 

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

15 réactions sur “LÉGISLATIVES Les premiers mots de tous les candidats du Gard « La République En Marche »”

  1. Bravo! Cette liste de candidats est une oeuvre d’art dont les deux artistes sont Talon et Verdier, deux orfèvres de la combinazione. A eux deux, ils maîtrisent l’avenir politique du Gard.

  2. Antony Cellier se prend pour Le Roi Mage ? Il parle d’un parti qui tient ses promesses. Il n’en a fait aucune donc il n’a rien à tenir. Et il dit aussi que c’est un parti qui fait confiance aux personnes qui ne sont pas des professionnels de la politique. Et le maire de Bagnols ce n’est pas un professionnel de la politique ? Et son poisson pilote, son directeur de cabinet non plus ? Antony Le Roi Mage de LRM utilise la langue de bois. Ça promet. Un petit jeune manipulé.

  3. au total donc 4 personnes de gauche et une qui se déclare ni de droite ni de gauche. + un modem ni de droite ni de gauche sur la 6, pas besoin de faire un dessin

  4. Bravo Talon, tu as réussi ton coup : contrôler de l’intérieur le mouvement « En Marche » dans le Gard pour placer tous tes copains PS : Françoise Dumas (PS), Anthony Cellier (PS), Olivier Gaillard (PS), Annie Chapelier (alliée de Verdier (PS)).
    Heureusement que Macron a choisi lui-même directement la candidate Marie Sara, sinon le Gard serait 100% PS !
    Quelle arnaque ! Les bénévoles qui ont oeuvré avec sincérité pendant des mois au service du mouvement « En Marche » doivent être révoltés !!
    Espérons que les électeurs ne se laissent pas avoir !!

  5. Cellier a oui ca c’est sur c’est pas un politique! Il a « l’expérience de la vie des gens » ca c’est de la phrase… En marche ne doit pas connaitre la situation de Bagnols pour investir un candidat de cette commune. Ca c’est du bilan. Il va être mangé tout cru dans cette circo par les autres candidats et en particulier par le FN qui arrivera confortablement!!! Pissas, Eysseric, sabathe et maintenant cellier ca c’est du lourd.

  6. Réponse LSAVARY
    Anthony Cellier est conseiller municipal de Bagnols-sur-Cèze délégué à la communication, or le maire de Bagnols, Jean-Christian Rey est, non seulement, un élu PS mais il soutient totalement la candidature de Cellier !
    Arrêter de prendre les gens pour des idiots !

    1. La liste majoritaire de Bagnols sur cèze est constituée d’adhérents du ps, du prg et de la société civile. Cellier en est issu et n’est pas encarté ps.

  7. Macron a besoin du Fn pour gagner et le FN a besoin de Macron pour prospérer. Il faut combattre les 2 qui auront la même politique économique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité