Actualités

ALÈS La grève continue chez Keolis

Photo archive RM/OG
Photo archive RM/OG
Photo archive RM/OG

Depuis le 11 mai, les chauffeurs de bus de Keolis ont planté le piquet de grève. Le mouvement va se poursuivre la semaine prochaine.

Les négociations avec la direction ne se passent pas comme les grévistes le voudraient. "Les propositions faites ont été catastrophiques avec une augmentation de nos salaires au ras des pâquerettes", regrette Abdelakim Cherifi pour la CGT. Face à cette "situation bloquée", les salariés ont rencontré les élus chargés des transports tels que Jean-Luc Gibelin pour la Région et Olivier Gaillard pour le Département. "Ils sont d'accord pour dire que nos revendications sont légitimes", assure Abdelakim Cherifi.

D'autres élus, ou candidats en campagne aux Législatives, ont échangé avec les chauffeurs de Keolis : Fabrice Verdier, Nelly Frontanau, Jean-Michel Suau ou encore Bernard Vire. "Par contre, du côté de la mairie d'Alès, c'est silence radio. On a envoyé deux courriers qui sont restés sans réponse", indique le délégué syndical. Mercredi, premier jour de Feria, les chauffeurs se rassembleront devant l'hôtel de ville à 10h30 pour manifester leur mécontentement et espérer une réaction.

Lire aussi :

ALÈS La grogne des chauffeurs de Keolis

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité