ActualitésSociété

NÎMES La contre-affiche d’Eddie Pons, premier rendez-vous de la Feria!

Eddie Pons au travail, présentera son projet Flamenco! (Photo Anthony Maurin)
Eddie Pons au travail! (Photo Anthony Maurin)

Le dessinateur Eddie Pons dédicace comme chaque année son habituelle contre-affiche des feria, Nicole Bousquet y posera son empègue... Une soirée de tradition et de passion autour d'une franche camaraderie.

C'est le premier rendez-vous traditionnel d'avant feria, la réalisation de la contre-affiche 2017 par Eddie Pons. Officiellement dévoilée ce mardi 30 mai à partir de 19h au bar de l'Aiglon, chez Mimi, c'est à l'initiative de la Peña taurine Roque Gomez que l'affaire a lieu. Une belle occasion pour l'artiste Nicole Bousquet d'y apposer son empègue et de présenter quelques unes de ces œuvres.

Mais revenons à la signification de la contre-affiche. Retour quelques belles années en arrière... Juju, dessinateur nîmois qui officie alors pour nos confrères du Midi Libre, a l'idée géniale de parodier l'affiche officielle. Quand on vous dit quelques belles années en arrière, Jean Bousquet était alors maire de Nîmes! Comme il avait décidé de prendre des peintre reconnus pour faire briller à l'international les fiesta nîmoise, Juju prend le contre-pied et sa peña Roque Gomez, seul club taurin à honorer un torero de roman, lance cette initiative sur les rails du succès, voilà plus de 20 ans.

Hélas décédé depuis, Juju a laissé la place à son compère de toujours, Eddie Pons qui a la lourde tâche de reprendre le flambeau après une période de deuil. Cela fait 13 ans que les choses sont redevenues comme à la belle époque. "C'est la meilleure manière de rendre hommage à Juju, et de perpétuer sa présence aux Ferias, de poursuivre son chemin. Ce fut ma première contre-affiche, qui parodiait celle du génial Garouste. Jusqu'à cette édition 2017 où m'attend le difficile challenge de "moquer" un artiste ami, le magnifique Loren!... Avec toujours en mémoire, que Juju est toujours à nos côtés en cette occasion" affirme Eddie Pons.

Comme la feria doit aussi servir à rendre hommage, "Il y a aussi la couverture du bouquin que nous avions édité pour lui rendre hommage après sa disparition, ainsi que l'excellente photo signée Bernard Soulier" conclut le dessinateur au grand coeur.

Rendez-vous mardi 30 mai à partir de 19h au Bar de l'Aiglon, rue Notre-Dame.

affiche-feria-1986

Exemple de contre-affiche
Exemple de contre-affiche

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité