Culture

VILLENEUVE Le Festival du Polar met la Grande-Bretagne à l’honneur

Organisateurs et jury du 13e festival du Polar de Villeneuve, jeudi soir lors de la présentation du festival (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Organisateurs et jury du 13e festival du Polar de Villeneuve, jeudi soir lors de la présentation du festival (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

« Elémentaire, mon cher Watson » : la treizième édition du festival du Polar de Villeneuve a été dévoilée jeudi soir, et elle aura pour thème le polar britannique.

« On prend le contre-pied du Brexit », plaisante la coordinatrice du festival Corinne Tonelli.

Philip Kerr tête d’affiche

Justement, six auteurs britanniques seront présents pour cette édition, qui se tiendra du 28 septembre au 1er octobre, avec en tête d’affiche Philip Kerr. L’écrivain Ecossais, auteur notamment de best-sellers comme sa Trilogie Berlinoise, a publié Les Pièges de l’Exil cette année aux éditions du Seuil.

La présentation du festival était également l’occasion de découvrir l’affiche, réalisée par l’agence l’Eau à la Bouche, et le jury, qui devra trancher entre six romans pour le prix des lecteurs du festival. Composé de 9 personnes dont quatre Villeneuvois, trois Vauclusiens, une Marseillaise et un Isérois, il s’est rencontré pour la première fois jeudi soir. Le jury remettra le prix le 30 septembre prochain à midi lors de l’inauguration du festival, et ça se jouera entre La Daronne d’Hannelore Cayre (éd. Métaillé), La Filière Ecossaise de Gordon Ferris (éd. Seuil), Albuquerque de Dominique Forma (éd. La Manufacture de livres), Gymnopédie pour une disparue d’Ahmed Tiab (éd. L’Aube Noire), Prendre des loups pour des chiens d’Hervé Le Corre (éd. Rivages Noirs) et Ce Pays qu’on assassine, de Gilles Vincent (éd. In8). Précisons que tous les auteurs de cette sélection seront présents lors du festival.

Par ailleurs, outre les livres et leurs auteurs, « on travaille avec les commerces dans le cadre du festival, et on a décidé de travailler aussi avec les associations sur les animations », souligne la conseillère municipale déléguée au festival Blandine Arnaud. Ainsi, la nouvelle association Déclic Images va organiser un concours photo sur le thème du polar, ouvert à tous les amateurs, individuels ou associations. Les photos sélectionnées seront exposées durant le festival à la salle des conférences de la mairie. Plus d’informations sur le concours ici.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité