Actualités

PONT-ST-ESPRIT Des travaux, des travaux, des travaux !

Les adjoints à la sécurité Daniel Mouchetant et aux travaux Vincent Rousselot, mardi devant la rue du Maréchal de Lattre de Tassigny de Pont-St-Esprit (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Les adjoints à la sécurité Daniel Mouchetant et aux travaux Vincent Rousselot, mardi devant la rue du Maréchal de Lattre de Tassigny de Pont-St-Esprit (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

L’adjoint aux travaux de la ville de Pont-Saint-Esprit Vincent Rousselot est un homme très occupé.

Il faut dire que beaucoup de choses restent à faire dans une ville où les investissements ont tourné au ralenti pendant trop longtemps. D’ailleurs, quand on lui demande combien de travaux sont en cours à Pont, Vincent Rousselot soupire et lâche : « j’ai arrêté de les compter. »

Ce mardi matin, l’heure était à la présentation de trois chantiers récemment achevés. D’abord celui de la rue du Maréchal de Lattre de Tassigny, derrière l’Intermarché. « Il y a eu sept semaines chantier pour tout refaire : les réseaux secs et humides, la création d’un réseau pluvial, la chaussée, la création d’un caniveau et l’éclairage public », énumère l’élu. En tout, 155 000 euros ont été investis pour cette rue.

Direction la place d’Ornano, à quelques dizaines de mètres de là. Une place qui sert depuis un moment de parking, mais plus anarchique qu’autre chose. « Avec l’ouverture de Citézen (le guichet unique de la mairie, au centre pépin, ndlr) on a anticipé la question du parking, et on a fait un marquage au sol », explique l’élu. Trente places, dont une pour les personnes à mobilité réduite, sont désormais signalisées. Ici, l’idée est plus d’informer et de rappeler qu’un parking gratuit se trouve ici que de communiquer sur le maigre montant des travaux, de 1 500 euros. D’ailleurs, des panneaux vont être installés prochainement.

Dernier chantier achevé du moment, le cimetière. En février dernier, un camion garé devant le mur d’enceinte du cimetière avait pris feu, et la violence des flammes avait endommagé fortement le mur, le revêtement, le pylône électrique ainsi et surtout que plusieurs tombes. Si la mairie ne peut rien faire concernant les tombes, la balle étant dans le camp des assureurs, elle a effectué la reprise totale du mur, de l’éclairage public et de la chaussée endommagée. « Les assurances ont tout pris à leur charge, mais on a dû lutter », raconte Vincent Rousselot. Il faut dire qu’il y en avait pour 21 500 euros, et que dans le contexte actuel, il n’y a pas de petites économies.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité