Culture

THÉÂTRE Le Bagnolais Nicolas Maury de retour au festival d’Avignon avec « Replay »

L'auteur interprète Nicolas Maury (DR)
L'auteur interprète Nicolas Maury (DR)

Après Fuck Off 1 et 2, l’auteur, interprète et prof de théâtre Bagnolais Nicolas Maury sera au Festival OFF d’Avignon du 7 au 29 juillet avec sa nouvelle pièce, Replay, où il entreprend de résumer « 3 000 ans de théâtre en 1h10 (pas plus). »

De quoi piquer notre curiosité. Alors à la veille de l’avant-première du spectacle ce lundi 3 juillet à la Scène chapelle de Pont-Saint-Esprit dans le cadre du festival Avignon fait le pont, Nicolas Maury a pris le temps de répondre à trois questions (pas plus).

Objectif Gard : résumer trois millénaires de théâtre en à peine plus d’une heure, n’est-ce pas un peu ambitieux ?

Nicolas Maury : Si, et justement, c’est ça qui est drôle ! Mon personnage va très vite se rendre compte que c’est un peu fou comme pari et qu’il va devoir prendre des raccourcis un peu surprenants et c’est grâce à ces raccourcis que la comédie va naître.

On devine un aspect pédagogique, une envie d’amener le public vers les classiques…

L’idée de départ vient d’un complexe qu’on a vraiment remarqué par rapport au théâtre classique. Une statistique dit qu’un français sur cinq va au théâtre au moins une fois par an, et très souvent il va voir des comédies, rarement des classiques. Il y a souvent un complexe, le spectateur se dit qu’il n’a pas les clés, les références. Alors l’idée est de prendre un sujet que je connais bien, et de me demander comment je peux en parler différemment pour réconcilier les gens avec le théâtre, les faire rire, et faire un spectacle accessible.

Quels sont les points de départ et d’arrivée du spectacle ?

Je pars de la préhistoire pour aller jusqu’au théâtre conceptuel contemporain du XXème siècle, où beaucoup de metteurs en scène pensaient pouvoir se passer des auteurs… Le tout avec beaucoup de trous noirs, ce n’est pas exhaustif. Je pars de la page Wikipédia du théâtre, et je m’appuie sur mon vécu, sur ce que je sais, mais aussi sur ce que le spectateur a vécu à l’école. On a tous un rapport au théâtre qu’on le veuille ou non et il passe souvent par l’école, avec Molière par exemple. Et je serai seul en scène, je jouerai beaucoup avec le public, il y aura une vraie interactivité. Je veux un ancrage dans le quotidien, la culture populaire, pour démontrer qu’il n’y a pas de scrupules à avoir et qu’il n’y a pas besoin d’une culture livresque phénoménale pour vibrer au théâtre.

Replay, auteur interprète Nicolas Maury, mise en scène Emilie Broust, production Madamemonsieur. En avant-première ce lundi 3 juillet à la Scène chapelle de Pont-Saint-Esprit (tarif unique 8 euros), puis du 7 au 29 juillet au Festival OFF d’Avignon, théâtre de l’Etincelle, 14 place des Etudes. Réservations 04 90 85 43 91.

Propos recueillis par Thierry Allard

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité