A la unePolitique

DÉPARTEMENT Philippe Pécout devient vice-président au Tourisme

Le maire PS de Laudun-l'Ardoise et conseiller départemental Philippe Pecout (Photo d'archives : Thierry Allard / Objectif Gard)
Jeudi en conseil départemental, Philippe Pécout a été élu vice-président en charge du Tourisme par 24 voix pour, 21 blancs et un nul. (Photo d'archives : Thierry Allard / Objectif Gard)

Le conseiller départemental de Roquemaure prend du galon. Président de l'ADRT*, il a été promu vice-président en charge du tourisme. 

Ce matin en séance publique, le Président du Département a remanié son exécutif, composé de treize vice-présidents. C'est la démission d'Olivier Gaillard* de la vice-présidence des Infrastructures et Déplacements qui lui offert cette opportunité. La délégation de l'élu démissionnaire a été incorporée dans les missions du vice-président aux Finances, Martin Delord.

À la place, une vice-présidence au Tourisme a été créée : « c’est la reconnaissance de l'engagement de Philippe Pécout mais aussi la volonté du Département de donner toute sa place au tourisme dans nos politiques publiques » a justifié Denis Bouad, devant son élu « satisfait et honoré. » Qui dit plus de responsabilités, dit aussi une indemnité en hausse : de 2.426 €* à 3.088 € (brut mensuel). 

Principal secteur d’activité du Gard, le tourisme représente « 16 000 emplois, un chiffre d’affaire annuel de 970 M€ et 4,3M de visiteurs dans les sites et monuments gardois » a rappelé le nouveau président du groupe PS, Christophe Serre.

Cet été, Philippe Pécout rencontrera les acteurs touristiques du territoire afin de préparer les Assises du Tourisme. L’objectif : élaborer un schéma départemental du tourisme pour renforcer et développer l’attractivité du territoire. Ce dernier sera approuvé (ou non) en décembre par le conseil départemental.

Coralie Mollaret

*Agence de Développement et de Réservation Touristiques. 

*Élu député de la 5e circonscription, Olivier Gaillard a dû démissionner de ses mandats exécutifs locaux, loi sur le non-cumul des mandats oblige. 

*Chaque conseiller départemental, membre de la commission permanente touche une indemnité 2.426 € (brut mensuel). Dans le Gard, les 46 conseillers départementaux sont membres de la commission permanente. 

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité