ActualitésSociété

GARD Les saisonniers de l’hôtellerie et de la restauration seront mieux protégés

A lapproche du coeur de la fête, le chalands est omniprésent Photo Anthony Maurin)
A lapproche du coeur de la fête, le chalands est omniprésent Photo Anthony Maurin)
(Photo Anthony Maurin)

L’Hôtellerie-Restauration lance une expérimentation pour sécuriser les parcours professionnels de ses saisonniers.

Notre département est touristique, c'est une réalité sociale et sociétale mais c'est aussi une réalité économique. Pour le Gard, le tourisme est la première ressource économique. Quand on dit tourisme, on pense touriste et donc, accueil. Le Fafih lance l’expérimentation PRO-Saisons en Occitanie afin de professionnaliser, qualifier et sécuriser durablement les saisonniers de l’hôtellerie, de la restauration, des loisirs et des activités du tourisme. Ce dispositif s’articule entre périodes professionnelles en saison et périodes de formation en intersaison.

Avant le 31 mars 2018, les saisonniers, en CDD ou demandeurs d’emploi,  pourront donc choisir une formation en fonction de leur objectif professionnel. Celle-ci doit viser une certification: certificat de qualification professionnelle (CQP), diplôme ou titre. Le coût pédagogique de la formation est intégralement pris en charge par l’un des partenaires du projet (Fafih, Fongecif Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon ou Pôle Emploi). Selon la situation du saisonnier, le maintien total ou partiel de sa rémunération est possible.

Le tourisme en Occitanie

La région Occitanie peut se prévaloir d’un patrimoine architectural et naturel remarquable et notamment d’une dizaine de sites reconnus par le label Patrimoine Mondial de l’Humanité. Le Languedoc-Roussillon, au sein duquel se déploient 220 kilomètres de façade littorale, a profité d’une forte attractivité touristique.

L’Hôtellerie-Restauration et les activités de loisirs représentent 20000 établissements qui emploient près de 74 000 personnes. L’Occitanie est la région où l’emploi saisonnier pèse le plus en été. Les 40 000 saisonniers d’été représentent 28% du poids des emplois de la région sur l’année.

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 37 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité