ActualitésSociété

NÎMES Paroles de touristes…

Rémi et Maria porte un regard bienveillant mais critique sur Nîmes. Qui aime bien châtie bien ! Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)
Rémy et Maria portent un regard bienveillant mais gentiment critique sur Nîmes. Qui aime bien châtie bien ! (Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)

Cet été ils sont de passage à Nîmes et ils ont visité la cité des Antonin. Objectif Gard leur a donné la parole. Ils nous racontent la ville avec un œil neuf. Rencontre et impressions...

De passage à Nîmes pour quelques jours où ils sont accueillis chez des amis, les Jurassiens Rémy et Maria connaissent bien la ville pour y venir régulièrement. "Nîmes est une ville de contraste où le meilleur -les Arènes, la Tour Magne, les Jardins de la Fontaine, la Maison carrée, les petites places et les rues typiques de l'Écusson- côtoie le pire -quartiers défavorisés aux populations interlopes, rues mal entretenues et sales-", relève le journaliste Franc-Comtois. "Pour autant, c'est une ville très agréable où il fait bon vivre. Ne serait-ce qu'en raison du climat ! Nous sommes allés visiter la Tour Magne pour admirer le panorama. C'est beau mais...c'est haut ! L'ascension à pied depuis le bas des Jardins de la Fontaine, c'est sportif ! Au rayon des sujets qui fâchent, un des inconvénients de Nîmes est sans conteste le stationnement. Les parkings payants sont très chers et les places libres sont une rareté. Il faut parfois tourner en rond durant une heure avant de trouver à se garer. Pas forcément attrayant pour les touristes..."

Quant à sa compagne la professeure de musique, elle apprécie tout autant la ville. Mais pas forcément pour les mêmes raisons : "J'apprécie de faire du shopping en centre-ville. Il y a beaucoup de choix et c'est agréable de flâner au soleil dans les petites rues en prenant son temps." En revanche, la Franco-Portugaise apprécie moins certains comportements et sollicitations : "À Nîmes, il y a beaucoup de vagabonds alcoolisés. Si certains sont plutôt débonnaires et inoffensifs, d'autres peuvent se montrer plus agressifs. Dans tous les cas, on est régulièrement interpellé pour offrir une cigarette ou donner de l'argent..."

Propos recueillis par Philippe GAVILLET de PENEY

philippe@objectifgard.com  

Etiquette

Philippe Gavillet de Peney

Après avoir traîné ma plume et ma carcasse un peu partout dans les rédactions des quotidiens régionaux de l'Hexagone, j'ai posé mes valises à Objectif Gard en mars 2016. Couteau suisse de la rédaction, j'interviens dans plusieurs rubriques avec une inclination plus marquée pour le sport, les portraits et les sujets de société... Au sein du journal, j'assure par ailleurs le Secrétariat de rédaction.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité