A la uneActualitésSociété

L’IMAGE DU JOUR 42 silhouettes pour autant de morts sur nos routes en 2017

Photo Anthony Maurin).
Les silhouettes sont accrochées sur les grilles de la Préfecture Photo Anthony Maurin).
Les silhouettes sont accrochées sur les grilles de la Préfecture (Photo Anthony Maurin).

Autant de silhouettes que de morts sur les routes du département du Gard en 2017. 42 formes informent la population du carnage routier gardois. La sécurité routière avance mais le chemin est encore bien long...

Ils sont nos mères, nos pères, nos soeurs, nous amis ou nos frères... Ils sont nos vies mais ils n'ont plus la leur. En tout, 42 silhouettes, ombres mortuaires disposées sur les grilles de la Préfecture, rappellent que le Gard compte trop de morts sur ses routes.

Certes certaines sont sinueuses et oui, d'autres sont étroites ou très fréquentées. Pourtant, âgés de 20 à 84 ans, nos 42 morts gardois sont autant d'histoires à raconter au plus grand nombre pour essayer, toujours un peu plus, de faire chuter ce chiffre encore bien trop élevé.

Sur chaque silhouette on peut lire le sexe, l'âge et l'heure à laquelle s'est produit l'accident mortel. Un pense-bête utile, un peu morbide mais franchement nécessaire car l'image est marquante. 42 silhouettes inanimées et parmi elles, neuf sont celles de Gardoises. Un peu moins de dix sont décédées lors d'une matinée de semaine quand une grande partie est morte la nuit ou le week-end.

Nous sommes tous touchés, nous devons nous sentir tous responsables quand on devient usager de la route. Deux ou quatre roues, cyclistes, motards ou automobilistes, partageons la chaussée en se souciant d'autrui et en sortant sa vue du cocon soyeux que représente un habitacle ou en s'affranchissant de la liberté que procure le grand air.  Sans téléphone, alcool ou drogue, ces 42 victimes seraient peut-être en train de partager des moments de vie de famille... Ecoutez leur silence.

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 37 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité