ActualitésEconomie

NÎMES L’UPE conseille ses adhérents pour une meilleure formation en entreprise

Informer les chefs dentreprise sur les nouvelles lois qui régissent la formation professionnelle, tel était le but de la réunion de lUPE 30 Photo Anthony Maurin).
Informer les chefs d'entreprise sur les nouvelles lois qui régissent la formation professionnelle, tel était le but de la réunion de l'UPE 30 (Photo Anthony Maurin).

Quoi de mieux qu'une petite réunion d'information en compagnie de professionnels pour parler de la formation en entreprise et des nouvelles lois qui la régissent? C'est le choix qu'ont fait par l'UPE30 et ses adhérents.

Organisme agréé en la matière, Opcalia se pose comme un professionnel des offres de formation au sein de l'entreprise. Deux de ses experts sont venus discuter et présenter, autour d'un café, la thématique suivante "La formation évolue, quels impacts pour l’entreprise?". Obligations employeurs, entretien professionnel, conseil en évolution professionnelle, CPF - BDES Emploi-Formation, alternance, certification CLEA, subventions ou encore décret qualité, tout y est passé!

Les lois changent, les demandes évoluent alors il faut se mettre à la page des dernières tendances qui existent dans le monde confus de la formation professionnelle. Evolution de l'individu, investissement de l'entreprise en formation, dialogue et offre de formation, voilà les quatre grands principes qui sont répercutées à l'entreprise après la réforme de 2014.

L'employeur doit définir sa politique de formation et donc échanger avec ses salariés quant à leurs aspirations professionnelles et leurs perspectives d'évolution. Les obligations? Elles sont nombreuses et peuvent bien souvent servir aussi bien au salarié qu'à son  entreprise. Tout d'abord, l'entretien professionnel, la base de données économiques et sociales et le Conseil en Evolution Professionnelle sont une obligation. Il en va de même pour le fameux entretien professionnel qui doit avoir lieu tous les deux ans et qui dois retracer la vie professionnelle du salarié à travers les six dernières années. Attention, n'oubliez pas d'archiver ces bilans afin de ne pas être mis en défaut plus tard... Les sanctions financières pour les société de plus de 50 salariés peuvent être très lourdes.

Autre modification, le DIF est transformé en CPF. Avec un maximum de 150 heures cotisées liées à l'individu et non à l'entreprise, ce compte peut largement, si le salarié le désire, compléter les envies de chacun. Portées par l'employeur ou par le salarié en question, les formations choisies doivent être utilisées afin de ne pas perdre ce précieux temps. Pour en savoir plus sur votre compte formation... Cliquez ici!

Comme toujours dans ce type de réunion d'information, les participants interagissent, posent des questions très pointues ou personnelles et y vont de leur petite (ou grande) expérience dans le domaine. En tout cas, le but du je de cette matinée d'information était de donner les trucs et astuces, les bonnes manières et les meilleures options pour qu'entreprise et salariés poursuivent ensemble leur travail quotidien en levant un peu la tête du guidon.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 34 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité