Culture

AGGLO SPHÈRE Culture : la Vauverdoise Élise Guerroudj lauréate du Printemps des auteurs

Élise est la lauréate de la 12e édition du Printemps des auteurs (Photo : DR)

 

Élise est la lauréate de la 12e édition du Printemps des auteurs (Photo : DR)
Élise est la lauréate de la 12e édition du Printemps des auteurs (Photo : DR)

Soucieuse de développer la lecture publique sur le territoire, la communauté d'agglomération Nîmes Métropole, dans son rôle fédérateur, a créé en 2005 un concours de producteurs d'écrits tout public, le Printemps des auteurs. Cette année, dans la catégorie "Adulte", parmi la trentaine de candidats en lice, c'est la Vauverdoise Élise Guerroudj qui a été distinguée pour sa production sur le thème du cirque. Portrait...

Si elle n'envisage pas encore sérieusement de se lancer dans la carrière littéraire, Élise Guerroudj n'en est pas moins une passionnée de littérature. Enseignante spécialisée pour enfants sourds au sein d'une structure privée financée par l'État, cette mère de famille de quatre enfants possède quoi qu'il en soit de véritables dispositions pour l'écriture et le récit.

"J'aime bien écrire pour moi, raconter des histoires", explique la jeune quadragénaire, titulaire d'un doctorat des Sciences du langage obtenu à l'université Paul-Valéry de Montpellier et d'un diplôme d'orthophoniste. "Depuis l'âge adulte, j'ai toujours eu ce penchant pour l'écriture. Au début, j'ai écrit des histoires pour mes enfants. Je leur lisais en famille. C'est comme ça que m'est venue l'idée de participer au concours organisé par Nîmes Métropole. L'an dernier, j'avais réussi à convaincre mes enfants de participer et ils avaient été distingués eux-aussi. Cette année, j'ai été la seule à recommencer car j'avais bien apprécié le principe de ce concours. De plus, j'aime bien me  lancer des défis et les relever..."

Dans la peau d'un lion !

Et il ne se trouvera personne pour s'en plaindre et encore moins le jury du concours qui a clairement apprécié sa fable sur le thème "Quel cirque !" proposé par les organisateurs. "C'est un récit à la première personne", détaille l'auteur. "J'ai pris le parti de me glisser dans la peau d'un lion en butte à la méchanceté et à la cruauté de son dompteur. Au début de la narration, le lecteur ignore que le récitant est un lion. Il le découvre au fur et à mesure mais n'en est sûr qu'au cours de l'épilogue. Le roi des animaux raconte sa vie au cirque : son dresseur l'a pris en grippe et l'humilie sans cesse. Il le maltraite au point qu'il lui a fait perdre un œil ! Pendant des mois, le lion ourdit sa vengeance : un plat qui se mange froid..."

La suite ? Vous la découvrirez dans le recueil que publie chaque année Nîmes Métropole pour mettre à l'honneur ses lauréats. Quant à Élise, -clin d’œil à Beethoven- ce n'est peut-être pas sa dernière "lettre" ! "Ce concours m'a encouragé à persévérer et à continuer d'écrire. On verra si je peux être publiée... J'ai déjà des choses en stock. J'aimerais me lancer dans un roman autobiographique ou continuer à écrire des contes pour enfants..." En attendant d'être remarquée par un éditeur, grâce à son premier prix, en janvier prochain, Élise assistera en famille au prochain Festival international du cirque de Monte-Carlo (le plus grand événement mondial des arts circassiens !)  où, on n'en doute pas, elle aura un regard attentif sur le sort réservé aux lions et sur la bienveillance de leur dompteur...

Philippe GAVILLET de PENEY

philippe@objectifgard.com

 

Philippe Gavillet de Peney

Après avoir traîné ma plume et ma carcasse un peu partout dans les rédactions des quotidiens régionaux de l'Hexagone, j'ai posé mes valises à Objectif Gard en mars 2016. Couteau suisse de la rédaction, j'interviens dans plusieurs rubriques avec une inclination plus marquée pour le sport, les portraits et les sujets de société... Au sein du journal, j'assure par ailleurs le Secrétariat de rédaction.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité