Faits Divers

NÎMES L’artiste condamné pour exhibition sexuelle.

Le palais de justice de Nîmes. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard).
Le palais de justice de Nîmes. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard).
Palais de justice de Nîmes/Objectif Gard

Il y a une dizaine de jours, un homme de 26 ans, était interpellé par la police rue Régale, en plein centre-ville de Nîmes. Quelques minutes auparavant, des témoins avaient signalé un homme aux cheveux roses qui se masturbait devant trois jeunes filles sur l'esplanade Charles de Gaulle. Arrêté et placé en garde à vue, puis jugé en comparution immédiate, l’homme nie les exhibitions même s’il reconnaît « avoir un problème et avoir besoin de soins »! Mais plusieurs soucis subsistent pour cet artiste qui explique dans le box qu’il a signé en septembre avec une maison de production pour enregistrer un album de « pop urbaine ». « Moi, je ne suis pas comme les rappeurs, je n’insulte pas les autres, au contraire j’apaise. Je suis un artiste, un musicien. En plus, je me suis inscrit dans une école de stylisme, je dois me former et je veux retourner étudier», déclare entre deux plaintes sur son sort, le prévenu conscient de jouer gros. Car en plus d’être en récidive de « d’exhibition sexuelle », il est en situation irrégulière sur le territoire national depuis plus de deux décennies. « La justice française vous a tendu la main. Vous êtes en situation irrégulière et lors de votre précédente condamnation vous aviez une obligation de soins qui n'a pas été respectée et aussi de vous soumettre aux convocations de la justice et là aussi vous n’avez jamais répondu », souligne le procureur qui réclame 8 mois ferme et le maintien en détention. La décision du tribunal sera plus légère, puisque l’artiste est sanctionné de 5 mois de prison mais sans retourner en détention. L'artiste a donc été remis dehors à l’issue du délibéré et devra rencontrer un juge de l’application des peines pour aménager les 5 mois ferme.

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité