Faits Divers

INSOLITE Le faux enlèvement est un vrai week-end coquin à 10 000 euros

Photo d'illustration
Photo d'illustration/ Objectif Gard

L'état réclame 10 000 euros à une femme de 25 ans qui avait imaginé un scénario de rapt pour passer un week-end coquin avec son amant.

Une affaire qui a fait la "Une" des gazettes durant l'été. Une femme qui parvenait à envoyer des SMS inquiétants à son compagnon, précisant qu'elle était enfermée dans le coffre d'une voiture... En attendant, une armada de gendarmes était à sa recherche,.. Demain matin, devant le tribunal correctionnel de Mende où elle va comparaître, l'état va lui réclamer 10 000 euros de frais liés aux recherches inutiles déployées par les militaires.  

Une femme, encore mariée à un habitant de la petite Camargue Gardoise, avait inventé le 22 juillet dernier son enlèvement en Lozère. Les gendarmes du "pays des sources" avaient déployé des moyens considérables pour la retrouver. Le lendemain de sa disparition, elle réapparaît, dénonçant une séquestration sur 2 jours et pendant plus de 24 heures. Mais l'enquête a rapidement démontré que la jeune femme mentait. Elle devra répondre jeudi matin devant le tribunal correctionnel de Mende, du délit "de dénonciation mensongère ayant entraînée des recherches inutiles"... En réalité, les grands moyens ont été déployés dans le cadre de son "enlèvement". Des heures de vols d'hélicoptère, 81 militaires mobilisés sur deux jours dans le département de la Lozère, mais aussi de la Haute-Loire limitrophe. Le samedi 22 juillet à 16h50, le plan Milan, avait été déclenché sur une suspicion d'enlèvement d'une femme enfermée dans le coffre d'une BMW noire. C'est la femme séquestrée qui parvenait à fournir des éléments à son compagnon, affirmant dans des SOS envoyés du coffre du véhicule qu'elle était enfermée et en danger. En réalité, elle était dans une chambre d'hôtel, au bras de son amant d'un soir, un candidat front national de Lozère aux dernières législatives.

B.DLC

 

 

 

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

2 réactions sur “INSOLITE Le faux enlèvement est un vrai week-end coquin à 10 000 euros”

  1. La dernière ligne de l’article n’a aucun intérêt : qu’il soit du FN, du MNR, de tartenpion ne change rien à l’affaire. Le journaliste doit rester neutre dans la rédaction d’un article et mentionner seulement les faits sans partie prix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité