A la unePolitique

GARD Grève des pompiers : vers une sortie de crise

Un protocole d’accord devrait être signé lundi prochain entre les pompiers et le Département.

Avenue Feuchères, Assemblée Générale des pompiers en grève le 10 novembre. (Photo : Anthony Maurin).

Un mois après le début du conflit, les soldats du feu sont sur le point d'obtenir gain de cause. «  Nos demandes ont toutes été acceptées, dans l’intérêt du service public ! » confirme Nicolas Nadal, secrétaire départemental du syndicat SUD des pompiers du Gard.

En grève depuis le 23 octobre, les agents réclament le remplacement d’une partie de leurs véhicules et l’embauche de nouveaux pompiers professionnels, en vue de l’ouverture de la caserne de Nîmes Ouest en 2019.

Après la réunion ratée du 9 novembre, le préfet Didier Lauga a convoqué plusieurs rencontres avec les parties pour sortir de cette crise. Le locataire de l'avenue Feuchères est-il lassé du campement des grévistes devant ses locaux ? Des grévistes à qui il fournit d'ailleurs l'électricité...

Lundi prochain, un protocole d’accord devrait être ratifié entre le président du Département, le président du SDIS* et les organisations syndicales (SUD, Avenir Secours, Syndicat Autonome, CGT, SNSPP).

Que dit l’accord ?

Le document que nous avons pu consulter fait état de plusieurs points, dont quatre principaux. Tout d'abord, le Département s’engage à pérenniser sa rallonge financière de 420 000€ jusqu’en 2019. Au total, la subvention annuelle de fonctionnement qu'il verse au SDIS s’élèvera à 42 420 000€.

Cela devrait permettre au SDIS de remplacer une partie de sa flotte automobile. Le Département s'engageant uniquement à « garantir les emprunts nécessaires » à l'acquisition des véhicules feux de forêt.

Concernant les effectifs, le nombre de pompiers professionnels sera porté à 701 fin 2022. Ces embauches serviront à mettre en service la caserne de Nîmes Ouest avec 22 agents, mais aussi à renforcer les effectifs alésiens avec 6 nouveaux pompiers.

Enfin avec l'aval du préfet, le président du SDIS Alexandre Pissas proposera au prochain conseil d'administration du 4 décembre une hausse de 1% des contributions communales. Le but : augmenter les ressources financières des pompiers. Reste à savoir si les élus d'opposition* - membres du conseil d'administration du SDIS - voteront favorablement à cette décision... Une autre paire de manches.

CM

coralie.mollaret@objectifgard.com

*Service Départemental d'Incendie et de Secours. Un établissement public financé principalement par le Département. 

*Sur les 14 membres du conseil d'administration du SDIS, six sont des conseillers départementaux d'opposition.

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité