A la unePolitique

LE 7H50 de Laurent Wauquiez : « Rassembler sera mon obsession »

En meeting ce soir à Nîmes, le candidat à la présidence des Républicains veut « reconstruire » sa famille politique, divisée après une présidentielle désastreuse.

Laurent Wauquiez, candidat à la présidence du parti Les Républicains (Photo : Coralie Mollaret / Objectif Gard)

Comment fait-on campagne quand on est le favori d'une élection ?

Laurent Wauquiez : Je me méfie du statut de favori. On a vu où ça nous a conduits… Même si je suis certain que nous n’avons pas échoué à cause de nos valeurs, mais que nous avons perdu à cause de l’instrumentalisation des affaires. Aujourd’hui, je veux porter la parole de la droite, dans tous les territoires. J’aurai fait plus de 60 déplacements à la fin de la campagne. Je  veux aller à la rencontre des bénévoles de notre famille politique. Eux ont  toujours été là, ils ont résisté, ils n’ont pas trahi pour un poste !

Vous êtes partisan d’une droite décomplexée. Comment allez-vous rassembler votre famille politique qui va de Sens Commun à Alain Juppé ? 

Je suis simplement partisan d'une vraie droite : l'autorité, le mérite, le travail, la lutte contre le communautarisme, le social par le travail, la nation… Bien sûr que nous n’avons pas tous les mêmes avis sur l’Europe, sur l’économie ou sur certains sujets de société. Et c’est tant mieux. Je veux une famille où le débat soit vivant, ouvert et libre. Souvenez-vous des positions de Philippe Seguin, Alain Madelin, Charles Pasqua, Jacques Chirac et même Alain Juppé. Il y avait du débat. Mais à la fin, il y avait une voix pour porter la parole de la droite et pas une perpétuelle guerre des petites phrases…

Mais rassembler l'ensemble des Républicains ?

Le rassemblement, je l’ai fait dans ma Région Auvergne Rhône-Alpes, avec l’UDI et le MoDem. Aujourd’hui, j'ai le soutien de 136 parlementaires de ma famille politique et j'ai rassemblé autour de moi des personnalités comme Virginie Calmels, Jean Leonetti ou Jean-Claude  Gaudin, davantage issus d’une tradition centriste, mais aussi la nouvelle génération d'élus qui veut tourner la page des divisions. Certains ont soutenu Nicolas Sarkozy,  d’autres François Fillon ou Alain Juppé. Croyez-moi, rassembler sera mon obsession.

Que représente pour vous la famille Les Républicains dans le Gard ? 

J’ai pour le Gard une affection particulière. Ici, on sait quel sens on donne à la valeur travail. Ici, on a la  fierté de son territoire et de son patrimoine. Et puis surtout, c’est un  territoire où les gens ont du tempérament, du caractère, et moi j’aime ça ! Ici il y a des talents et des personnalités : Franck Proust, Jean-Paul Fournier, Max Roustan, Julien Plantier, et  Jean-Marc Roubaud. Je sais qu’ils m’aideront à rebâtir notre famille politique. Je compte vraiment sur eux ! 

Enfin, la fédération du Gard tourne une page avec le départ de JP.Fournier au poste de secrétaire départemental. Très concrètement, qu’attendez-vous de son successeur, Franck Proust ? 

Franck, c’est un atout précieux pour Les Républicains et pour la voix qu’il porte au sein du Parlement européen. Je sais aussi le boulot qu’il fait à Nîmes avec Jean-Paul. La charge qu’il aura ici est majeure :  celle aux côtés de Max Roustan, de reconstruire, de rassembler et de renouveler. Nous devons redonner confiance à nos militants, nous devons aussi, c’est important faire revenir nos jeunes.

Lire aussi : NÎMES Laurent Wauquiez en meeting le 17 novembre

*La réunion publique se déroule ce soir à 18h30 aux Costières à Nîmes.

*L'élection du président du parti Les Républicains aura lieu les 10 et 17 décembre.  

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité