Actualité générale.

GARD Commerces : le plan anti hold-up activé pendant les fêtes

Il prendra fin le dimanche 14 janvier

Gendarmes et policiers mobilisés pour le plan anti hold-up. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Comme chaque année, le ministère de l’Intérieur mobilise les forces de l’ordre pour renforcer la sécurité des commerces et des établissements bancaires à l’occasion des fêtes de fin d’année, génératrices d’importants flux de capitaux et de clientèle.

Cette opération, connue sous le nom de « plan anti hold-up », a débuté cette année le vendredi 1er décembre pour s’achever le dimanche 14 janvier 2018 inclus. Ce renforcement de la présence sur la voie publique des forces de sécurité de l’État et des polices municipales s’inscrit par ailleurs dans le contexte du plan Vigipirate pour faire face à la menace terroriste élevée qui pèse sur notre pays.

Une réunion avec l’ensemble des représentants des forces de l’ordre, les maires des communes les plus importantes du Gard et leurs polices municipales, les représentants des commerçants et professions à risques (établissements bancaires, grandes surfaces, buralistes, transporteurs de fonds, représentants des CCI de Nîmes et d’Alès, chambre de métiers...) s’est tenue en préfecture le mardi 21 novembre pour faire un point précis de la situation et coordonner les dispositifs visant à renforcer la sécurité des clients pendant cette période.

Les forces de l’ordre ont pu ainsi obtenir des informations sur les dispositifs de sécurité mis en place par les grandes enseignes ainsi que les animations particulières prévues par les commerçants pour animer les fêtes de fin d’année (ouvertures dominicales, « nocturnes », marchés de Noël) et qui peuvent générer un afflux de clientèle. La gendarmerie et la police nationales ont également pu présenter le renforcement de leur dispositif en matière de couverture opérationnelle.

Quelques conseils simples et préventifs contre les vols à main armée dans les commerces

Dissuader et protéger : prendre attache auprès du commissariat de police ou de la brigade de gendarmerie territorialement compétents pour bénéficier des conseils d’un référent sûreté.
Protéger les locaux par des installations techniques adaptées : vidéo-protection, éclairage intérieur et extérieur pour éviter toute zone d’ombre, alarme anti-intrusion, rideaux métalliques, miroirs…
Informer les clients des mesures de sécurité et de protection de l’établissement : présence de caméras, coffre à ouverture temporisée…

Prévenir et former : former le personnel aux mesures de prévention. Être imprévisible : changer régulièrement de comportement (horaires et trajets) pour aller déposer les fonds dans les établissements bancaires, vider régulièrement la caisse… Être attentif à son environnement : faire preuve de vigilance, particulièrement aux horaires sensibles des ouvertures et fermetures des établissements ; détecter les allées et venues inhabituelles et les comportements suspects : en cas de doute, composer le 17 et expliquer la situation, ne pas hésiter à différer ouverture ou fermeture.

Bien réagir pendant et après l’agression : ne pas s’opposer physiquement à l’agresseur. Garder son calme.
Mémoriser le signalement de l’agresseur (vêtements, signes distinctifs, corpulence…), la direction et le moyen de fuite (véhicule, marque, couleur…) ainsi que les objets qu’il a touchés. Dès le danger écarté, composer le 17 et indiquer clairement l’objet de l’appel. Ne pas raccrocher tant que l’opérateur ne l’a pas demandé. Dans l’attente de l’arrivée des enquêteurs, préserver les traces et indices, fermer le commerce ou bloquer l’accès l’accès aux zones concernées, ne pas toucher aux objets que les malfaiteurs peuvent avoir abandonnés et ne pas ajouter de traces sur les lieux de l’infraction. Demander aux témoins de rester sur place dans la mesure du possible ou relever leurs coordonnées. Déposer plainte.

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité