A la uneActualités

RÉTROSPECTIVE 2017 En mars, le procès Autrand défrayait la chronique

La fin de l’année, c’est l’occasion de prendre de bonnes résolutions… C’est aussi l’occasion de faire le bilan de l’année écoulée. Objectif Gard ne déroge pas à cette tradition en proposant une rétrospective quotidienne des grands événements de l’année 2017.

Les avocats en grande discussion à quelques minutes du verdict. (Photo Tony Duret / Objectif Gard)

Le procès Autrand 

Parlons d'abord justice, avec le procès de Fabrice Autrand, qui s'est tenu en mars aux Assises du Gard. Ce chef d’entreprise alésien âgé de 45 ans, était soupçonné de complicité de tentative d’assassinat sur sa compagne Rachel. Il aurait engagé l’ancien videur de sa discothèque, Mourad Bouabida, pour l’éliminer. Le motif ? Rachel ne s’entendait pas avec la mère de Fabrice… Le 3 mars 2017, après plus de cinq heures de délibéré, la présidente des Assises lit le verdict des jurés : 27 ans pour Fabrice Autran et 20 ans pour Mourad Bouabida, qui n’a pas été reconnu coupable « de tentative d'assassinat » mais de « complicité de tentative d’assassinat ». Autrement dit, la justice a estimé que ce n’était pas lui le tireur...

Relire ici : JUSTICE 27 ans pour Autrand, 20 ans pour Bouabida

Opération coup de poing des agriculteurs 

Souvenez-vous : le 30 mars, les Jeunes agriculteurs du Gard ont mené une opération coup de poing, en détruisant des bouteilles de vins importées (notamment d'Espagne) dans les supermarchés du Gard. "Nous avons dénoncé la concurrence déloyale des autres pays européens, lutté contre l’importation massive de vins étrangers et dénoncé les agissements douteux de la grande distribution quand à la présence de vins étrangers et à leurs étiquetages ambigus" justifiaient les manifestants. Un événement à la une de l'actualité pendant plusieurs jours… Signe d'un malaise profond chez nos agriculteurs français.

Lire aussi : GARD Les vignerons déversent leur colère dans les supermarchés

L’Electrobotik électrise la mairie de Bagnols

Plus léger mais non moins important : le retour de l’Electrobotik à Bagnols. Après deux éditions, la Ville avait fait part aux organisateurs de son intention de ne pas renouveler l’expérience. Mais surprise, le 31 mars : le festival annonce son retour dans la capitale du Gard rhodanien, du 7 au 9 juillet. Cette fois, la manifestation devait se tenir sur un terrain privé, à côté du parc Rimbaud. Une nouvelle qui n'est pas passée côté mairie : « nous le disons très clairement et très fermement, ce Festival n’aura pas lieu sur la commune  (…)  La progression du nombre de festivaliers et les contraintes pour la Ville ne sont pas en adéquation avec la sérénité nécessaire pour l’accueil d’une telle manifestation. » L'événement n'aura finalement pas lieu... L'année prochaine, l’Electrobotik devrait se tenir dans les Cévennes. Des terres plus accueillantes.

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité