ActualitésSociété

DIMANCHE VILLAGES À Vestric-et-Candiac, un repas solidaire avec les chasseurs

Le château a accueilli mercredi le traditionnel repas offert par les chasseurs à plusieurs associations caritatives. Des faisans cuisinés à toutes les sauces. Et par de grands chefs, qui plus est !

Chaque association bénéficiaire des invitations a pris le micro pour se présenter.

Midi. Les élèves accueillis au Chateau  et à l'institut d'Alzon se précipitent au réfectoire. À l'étage, ce mercredi, un autre repas se prépare. Fidèle à l'une de ses nombreuses traditions, l'Interprochasse a convié dans une jolie salle plusieurs associations gardoises à partager des plats savoureux. Il s'agit d'une entrée et d'un plat principal mitonnés par de grands chefs gardois et dégustés par les bénéficiaires de diverses associations. "Manger une entrée cuisinée par un macaron Michelin, ça n'arrive pas tous les jours !", se réjouit Alain Manson, heureux de partager ce privilège.

Des bénévoles ont assuré le service.

Ces faisans sont des cadeaux. Alain Manson, président de l'interprochasse du Gard a détaillé la pratique, qui s'apparente à une tradition généreuse et renouvelée. 240 faisans ont été offerts cette année par les chasseurs aux associations des départements du sud, 5 000 au plan national. Le président de la Banque alimentaire du Gard, grippé comme beaucoup de monde en cette saison hivernale, laisse son équipe présenter l'action. Car cette journée "Les chasseurs ont du coeur" se veut un partenariat efficace. Cette année, la Maison du Cœur de Vauvert fait partie des invités. Les bénévoles de Saint-Vincent-de-Paul de Nîmes ont transporté les bénéficiaires et assuré aussi le service. L'Association protestante d'aide de Nîmes complète les convives. L'ordre de Malte est aussi là pour le dessert et l'apéritif est financé par le Rotary-club. Si le Préfet et les principaux responsables politiques se sont excusés, près de quatre-vingts convives ont pu, grâce aux chasseurs, découvrir des mets et des goûts nouveaux.

Ce repas a permis à nombre d'invités de goûter à un gibier qu'ils ne connaissaient pas. Une première pour beaucoup.

Menu : Entrée à base de faisans préparée bénévolement par le Chef Jérôme Nutile du Mas de Boudan; à Nîmes. Fricassée de faisans et sa garniture préparée bénévolement par le Chef Jean-Michel Nigon du Wine Bar et le Cheval Blanc de Michel Hermet, à Nîmes.

Etiquette

Florence Genestier

Arrivée à Objectif Gard depuis juillet 2017, ma première carte de presse date de 1991 (si, si !). Née en Bourgogne, des études lyonnaises, quinze ans de PHR dans une région de montagnes, puis un détour par une mairie, la vie web d'associations et de projets sur Paris, Dijon, le sud Bourgogne, quelques chroniques judiciaires. Me voilà chargée de l'actu de la Petite Camargue :) de l'Espiguette jusqu'à Vauvert et au-delà. C'est sportif mais passionnant !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité