ActualitésFaits Divers

ALÈS Six mois de prison avec sursis pour des violences sur sa fille

Photo d'illustration

Âgé de 31 ans, l’accusé a été condamné par le tribunal correctionnel d’Alès à six mois de prison avec sursis, assortis à l’épreuve de deux ans. Le 18 janvier dernier, il avait été violent avec sa fille de 13 mois.

Boire ou dormir, il faut choisir. Le prévenu et sa compagne ont choisi la première option. Pendant toute une nuit, pendant que leur fille de 13 mois dormait paisiblement, ils se sont enfilés une bouteille de whisky. Seulement, le lendemain matin, le réveil matinal de la fillette agace profondément le papa, vraisemblablement encore sous l’effet de l’alcool. Énervé, il attrape sa fille et la tape sur les fesses avant de la mettre au coin. Les pleurs reprennent de plus belle. Son père lui donne alors une seconde fessée, plus violente, qui laissera des traces rouges sur le corps de la petite. Comme ça ne fonctionne toujours pas, le trentenaire, très irrité, jette violemment une boîte en plastique au sol qui aurait atterri aux pieds de la fillette.

Devant le tribunal, le prévenu, qui se dit « honteux », reconnaît les faits et tente de s’en expliquer :

- Elle ne s’arrêtait pas de pleurer. Alors j’ai ramassé la boîte et avant de la jeter, j’ai dit « tu vas fermer ta gueule maintenant ! ». Puis là, je me suis dit que j’allais trop loin et qu’il valait mieux que je la laisse pleurer dans son lit.

La présidente de l’audience, Amandine Abegg, revient ensuite sur la punition :

- 13 mois, vous ne pensez pas que c’est un peu tôt pour la mettre au coin ?

- C’est des amis qui m’ont conseillé ça. Vous savez, ma fille elle est intelligente pour son âge alors j’ai voulu la traiter comme si elle était plus grande.

La maman, présente au tribunal, défend son compagnon : « J’ai pas envie que notre famille soit détruite. Je l’aime et je pense qu’il peut changer. Sa fille, c’est sa merveille. » Mélodie Fabre, substitut du procureur, réclame quatre mois avec sursis et mise à l’épreuve tandis que l’avocat de l’accusé, à son tour, insiste sur le caractère « unique et exceptionnel » de ces violences. Le jeune papa sera finalement condamné à six mois avec sursis et mise à l’épreuve pendant deux ans.

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité