A la uneActualitésSociété

FROID Vêtements, boissons chaudes… À chacun sa méthode !

Pour lutter contre la vague de froid, chacun à son petit secret.

Les bonnets étaient de sortie, ce matin aux Halles de Nîmes (photo Corentin Corger)

Depuis lundi et le déclenchement de la vigilance "jaune grand froid", le Gard s'apprête à vivre, durant deux semaines, les journées les plus froides de l'année. Objectif Gard a voulu tout savoir de vos astuces pour affronter les températures inférieures à zéro et le vent violent. 

Même si le soleil nous fait quand même l'honneur d'être toujours présent et d'adoucir l'atmosphère, les épaules et le cou sont bien resserrés dans les manteaux. Un élément majeur de la panoplie, complétée par le bonnet que la plupart des Gardois n'ont pas oublié de se mettre sur la tête avant de sortir. "D'habitude je n'ai que mon écharpe, là en plus j'ai rajouté les gants et le bonnet", précise Hélène, originaire de Lorraine et habituée au froid.

Les extrémités, en période de grand froid, c'est évidemment ce qu'on cherche davantage à couvrir. Stéphanie, accompagnée, dans la poussette, de sa fille Alice, 3 ans, n'a rien oublié. "J'ai rajouté une deuxième paire de chaussettes, une cagoule sur la tête sous la capuche et une petite couverture par-dessus." Patricia, elle, veille à bien "se protéger le cou avec un cache-col", quand Myriam opte plutôt pour "un bon foulard". L'essentiel est d'éviter à l'air froid de passer et donc d'exposer la gorge.

Pour le corps, la fameuse technique de la "pelure d'oignon" est de mise. C'est à dire, empiler plusieurs couches de vêtements. Quatre en moyenne, avec comme base l'emblématique tricot de corps. Certains, comme Marc, qui se déplace en vélo, ont choisi de mettre deux pulls pour lutter contre le froid. La dernière couche, étant le manteau. Éliane privilégie celui en fourrure dont la matière est réputée pour tenir chaud. Et quand on a bravé le froid, forcément une boisson chaude s'impose pour se réchauffer.

Les enfants apprécient un bon chocolat chaud et les adultes se tournent davantage vers le café ou l'infusion. "Je préfère un bon thé", reprend quant à elle Éliane. De l'eau peut également faire l'affaire. Il est en effet conseillé de boire régulièrement car même en période de grand froid le risque de déshydratation existe. Myriam préconise même, de consommer avec modération, "un verre de vin chaud" mais promis "un seul." Une boisson qui se marie parfaitement avec l'aligot que Patricia a prévu de cuisiner ce midi !

Corentin Corger

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité