ActualitésSociété

NÎMES Bijoutiful sentimental, on a soif d’idéal

Bijoutiful (Photo Anthony Maurin).

C'est une habitude qui ne déplaît à personne car les Gardois poussent chaque année les portes du salon Bijoutiful par milliers. En effet, c’est l’événement incontournable de la saison pour les créateurs de bijoux, d'accessoires de mode et de vêtements qui viennent pour exposer leurs créations printemps-été 2018. Cette année encore, des artisans hautement qualifiés et venus des quatre coins de la France et plus encore.

Les allées sont claires, la déco est chic et reposante, les créateurs sont à l'écoute... Pour cette 13ème édition, plus de 60 exposants sont présents et heureux de l'être.

Bijoutiful (Photo Anthony Maurin).

Côté bijou, l'objet devient une oeuvre sur bon nombre d'échoppes. Bijoux précieux ou fantaisie, pièces d’exception ou simple coup de cœur, le choix est vaste et toutes les bourses pourront trouver leur bonheur. Les créateurs proposent une très large gamme de collections.

Côté accessoires et même si le sac reste le plus représenté, le public peut dénicher des collections de foulards, d'headbands, de ceintures, de bretelles, de pochettes, de collants, de parapluies... Là encore, la diversité est le meilleur alliée du salon. Il en va de même pour les vêtements où les créateurs sélectionnés pour l’originalité proposent des collections " rétro chic", " street wear ", " glamour ", " citadines " ou " vintage ".

Bijoutiful (Photo Anthony Maurin).

Le salon ferme ses portes lundi et sera ouvert pour les deux derniers jours à savoir ce dimanche et donc lundi de 10h à 19h. Tarif : 4,5 euros, réduit 3 euros pour les 10-18 ans. Tarifs préférentiels en exclusivité sur la billetterie en ligne. Pour des raisons d'hygiène et de sécurité, les animaux sont interdits sur le salon.

Bijoutiful (Photo Anthony Maurin).

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité