ActualitésEconomieSociété

GARD Petit déjeuner aux Halles à visée économique pour la CPME

La Confédération des petites et moyennes entreprises du Gard, dirigée par Xavier Douais, organisait son traditionnel petit déjeuner aux halles de Nîmes.

(Photo Anthony Maurin).

" Nous avons besoin de nous retrouver dans d'autres lieux, plus conviviaux et où les échanges sont moins formels. Nous nous inquiétons de voir, en centre-ville, les nombreux rideaux baissés des commerçants alors nous allons travailler sur ce phénomène. Il en va de même concernant les achats sur Internet ", avertissait Xavier Douais, patron des patrons gardois à la CPME.

Invitée, là aussi de manière informelle et dans le but de faire travailler (et de donner de la visibilité) les commerçants locaux, Christel de l'Assiette Corse, allée Cerfeuil, propose à la vente des spécialités difficiles à débusquer. " Nous sommes là depuis trois ans et j'ai préparé des plateaux spéciaux pour ce petit déjeuner. Sachez que chez nous, les commandes et les livraisons sont possibles, souvent par groupe, pour nos produits corses ! C'est sympa et en trois jours, c'est prêt... Sauf si la mer s'y met ", annonce la commerçante.

Xavier Douais accompagné de Daniel Marcon, le président des étaliers, et du président de l'association qui vient de mettre en place la monnaie Krôcô (Photo Anthony Maurin).

Lancée fin mars, la monnaie locale nommée Krôcô prend sa place. Certes, nous sommes loin, très loin de concurrencer l'euro mais de toute façon, là n'était pas le but premier. " La monnaie est en cours à Nîmes et ses alentours. Il n'y a rien de vraiment défini. C'est une monnaie complémentaire et citoyenne. Citoyenne parce qu'elle est créée par les citoyens et complémentaire car elle ne doit pas concurrencer l'euro mais plutôt favoriser les échanges locaux sans spéculation ", affirme quant à lui le président de l'association qui a lancé la monnaie nîmoise.

" Nous voulions essayer d'entrer dans l'économie locale. Un krôcô vaut un euro. Avec un billet d'un krôco, on va forcément dépenser cet argent à Nîmes ! Personne d'autre ne prend de l'argent sur ces transactions et comme pour nous punir, la loi nous oblige à compenser l'émission de billets en assumant un fonds de réserve placé en banque ", conclut le président krôcophile. Pour l'instant, l'association compte 200 adhérents, 60 prestataires et environ 6 500 euros de krôcôs ont été édités en monnaie.

(Photo Anthony Maurin).

Président des étaliers des halles, Daniel Marcon aime l'idée. " Nous sommes 16 ou 17 à jouer le jeu du krôcô. J'adhère complètement au propos et, malgré notre petite réticence au début, ça fonctionne bien et ça plaît aux clients. " Car oui, pour payer en Krôcô il vous faudra d'abord intégrer l'association.

Visite de la secrétaire d'État Sophie Cluzel oblige, de nombreux chefs d'entreprise étaient de la partie et ont dû s'éclipser avant la fin des agapes. En attendant, le prochain prochain petit déjeuner économique de la CPME30 qui pourrait bien être pérennisé dans les halles de Nîmes...

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

1 commentaire sur “GARD Petit déjeuner aux Halles à visée économique pour la CPME”

  1. Petit rectificatif, bien que tardif : Je ne suis pas le président de l’Association des Vrais Monnayeurs de Nîmes & alentours. D’ailleurs il n’y a pas de président dans cette association qui gère le krôcô. Cette asso est gérée par un conseil collégial. Je suis l’un des fondateurs, et parfois l’un des porte-parole, sans plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité