Faits Divers

NÎMES-ALES 11 ans de réclusion criminelle pour le viol d’une jeune femme

Le palais de justice de Nîmes.
Le palais de justice de Nîmes./ Objectif Gard).

La cour d’Assises du Gard a condamné, ce vendredi, Médric Baptiste, un alésien âgé de 27 ans, à 11 ans de réclusion criminelle conformément aux réquisitions de l’avocat général. Il a été sanctionné pour viol avec plusieurs circonstances aggravantes. Les faits se sont déroulés à Alès, dans l’appartement d’une jeune femme, âgée de 19 ans en 2015, au moment des faits.

Le 29 avril 2015 précisément, la victime pensait que son petit ami frappait à la porte. Elle a ouvert sans se méfier et elle est tombée sur une connaissance qui a abusé d’elle. L’agresseur sexuel a rapidement été interpellé, il était en détention provisoire depuis le 2 mai 2015. Il clame depuis le début son innocence et a continué à réfuter les accusations durant son procès d’Assises. Les expertises psychiatriques réalisées évoquent un homme qui rejette toujours la responsabilité sur les autres. Un expert complète que cet homme présente «  une dangerosité criminologique liée à ses traits de caractère, qui peut être potentialisée par la prise de toxiques« .

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité