A la uneActualités

NÎMES Le design des tram’bus de la ligne 2 dévoilé

Les véhicules qui relieront l’hôpital à Paloma arboreront une multitude de fleurs colorées.

L'œuvre est signée Michel Tombereau. Un nom qui dira certainement quelque chose aux aficionados et autres festaïres, puisque le Nîmois a réalisé l'affiche de la Feria 2008. Cette fois, point de toros. L'artiste a privilégié l'une de ses vieilles passions : les fleurs.

Ancien professeur de biologie, Michel Tombereau a projeté sur les prochains TCSP (Transport en commun en site propre) des pigments végétaux. Des tâches aux couleurs vives qui viendront aiguiller Nîmes d'est en ouest, en passant notamment par les quartiers de Pissevin et du Mas de Mingue. Coût de la commande à la charge de Nîmes métropole : 10 000€.

Les bus entreront dans l'hôpital 

Cet après-midi, la présentation du design des véhicules a été l'occasion d'annoncer le démarrage de l'enquête publique le 11 juillet. Ce samedi en conseil municipal, le ville de Nîmes prendra une délibération pour autoriser les travaux de la première tranche.

D'un coût de 118 M€ supporté intégralement par l'Agglo - pour l'instant -, la ligne 2 reliera en 2019 l'hôpital à la gare puis, à partrir de 2021, la gare à Paloma. Son président Centriste, Yvan Lachaud, a par ailleurs annoncé une autre bonne nouvelle : la montée de ces bus grand gabarit jusqu'aux urgences de l'hôpital Carémeau qui n'était pas envisagée auparavant.

Là-aussi, c'est une question d'argent. L'aménagement des ronds-points du centre hospitalier reviendrait à quelques centaines de milliers d'euros. Un coût qui pourrait être en partie assumé par l'hôpital. Encore faut-il que le président du Conseil de surveillance donne son accord... Un certain Jean-Paul Fournier, maire Les Républicains de Nîmes et ennemi politique d'Yvan Lachaud. Affaire à suivre...

CM

coralie.mollaret@objectifgard.com

Et aussi : 

Comme déjà évoqué, les nouveaux TCSP de la ligne 2 rouleront à terme au biogaz, grâce à la construction d’une usine de méthanisation, capable d’alimenter une centaine de véhicules. Un investissement d’environ 10 M€, inscrit dans le cahier des charges du nouvel appel d’offres pour la gestion de l’eau et l’assainissement de Nîmes métropole.

 

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

2 réactions sur “NÎMES Le design des tram’bus de la ligne 2 dévoilé”

  1. Pourquoi ne pas prolonger la ligne jusqu’à Caveirac côté Ouest et faire un grand parking pour éviter les embouteillages à l’entrée de la ville?
    Messieurs les élus pensez un peu plus loin et plus long terme. Pensez à vos administrés!!!

    1. Savez-vous combien coûte 1km de TCSP en fonctionnement chaque année?
      La politique ne peut pas consister uniquement à de la surenchère. Gouverner, c’est choisir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité