FootballNîmes Olympique

NÎMES OLYMPIQUE Paul Bernardoni, le cinquième élément

Le gardien de but de l'équipe de France Espoirs sera titulaire en Ligue 1 sous les couleurs du NO.

 

Paul Bernardoni a déjà connu l’ambiance des Costières avec Clermont la saison dernière (Photo Norman Jardin / Objectif Gard)

Le gardien de but de l’équipe de France Espoirs est prêté par les Girondins de Bordeaux pour une saison. C'est lui qui gardera les cages Nîmoises en Ligue 1.

Après Lybohy, Miguel, Landre et Guillaume, Bernardoni est la cinquième recrue du Nîmes Olympique pour la saison 2018-19.  Il est aussi, avec Dias, Marillat, Sourzac et Valette, le cinquième gardien de but de l’effectif pro. Laurent Boissier, le directeur sportif Nîmois, annonce la hiérarchie : « Paul Bernardoni sera le n°1 et Baptiste Valette le n°2. Quant à Yan Marillat et Martin Sourzac, ils ont un bon de sortie ».

L’augure d’être titulaire a grandement contribué à la venue du Girondin. « Je voulais jouer et on m’a proposé le poste de numéro 1. C’est logiquement que j’ai accepté. Je veux continuer à progresser et conserver ma place en équipe de France Espoirs pour participer au prochain Euro. Quand Nîmes est arrivé, j’ai fermé toutes les autres portes qui s’offraient à moi. J’avais des petites touches à l’étranger et en Ligue 2 », souligne Paul Bernardoni.

« Je sais que j’arrive dans un club où il y a de l'engouement »

Le nouveau gardien de but est prêté par Bordeaux pour une saison, sans option d’achat. Parmi les qualités qui ont séduites le staff Nîmois, Laurent Boissier évoque «sa corpulence (1.92 m et 86 kilos, NDLR). Il est très fort sur sa ligne et dans le jeu aérien ».

Avec Troyes et Bordeaux, Paul Bernardoni a joué 21 matches en Ligue 1 (Photo Norman Jardin / Objectif Gard)

Pour l'instant, il n'a de Nîmes que quelques cuisants souvenirs, quand il jouait avec Clermont. « Aux Costières on fini à neuf après deux cartons rouges, et chez nous on se fait égaliser en fin de match, et ça nous coûte les play-offs. Je me souviens avoir vu arriver 400 supporters Nîmois à Clermont. Je sais que j’arrive dans un club où il y a de l'engouement ».

Il connaît certains Crocos comme Alakouch, Bozok et Savanier. Mais aussi d'ex-Nîmois en les personnes de Del Castillo et Boscagli. Ce dernier a aussi influencé le choix de Bernardoni en lui disant, « Il ne faut même pas hésiter, vas-y ! ». Passé par Troyes, Bordeaux et Clermont, Paul Bernardoni a déjà joué 21 matches de ligue 1 (14 avec Troyes et 7 avec les Girondins, NDLR). Au niveau international il a connu toutes les sélections françaises des moins de 17 ans aux Espoirs.

Le Nîmes Olympique a désormais son gardien de but pour la ligue 1 et les supporters pourront le voir à l’œuvre mercredi à Pierrelatte pour le match amical contre Lens.

Norman Jardin

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité