ActualitésSociété

CAMARGUE L’art du partage et de la découverte

À la Marette... On joue mais on apprend surtout !

Les Journées européennes du patrimoine seront une belle occasion de découvrir une autre Camargue...

La Marette. Cette maison du Grand site de France de la Camargue gardoise permet de mieux connaître les enjeux de protection de cet environnement fragile (Photo : DR)

L’historien français Jacques Le Goff écrit dans sa préface du livre Visions d’Europe que " l’histoire est mouvement. Au sein de ce mouvement, l’Europe est construction. Elle se fait lentement, dans la longue durée, comme toutes les créations historiques d’importance. "

Même si " L'art du partage " est le thème de cette 35e édition, la Camargue n'oublie pas ses fondamentaux.Partager le patrimoine entre Européens lors des Journées européennes du patrimoine, c’est permettre aux citoyens de mieux comprendre ce qui les rapproche en partageant des valeurs communes historiques et esthétiques dépassant les rivalités et les irrédentismes identitaires. Ces Journées européennes du patrimoine doivent célébrer avec force la construction de la grande Europe du patrimoine, cent ans après la fin du premier conflit mondial et la chute des empires, qui a engendré une nouvelle Europe des États.

Le Gard est un territoire complexe et varié. Envie de mieux comprendre la Camargue et la manière dont les hommes ont pu s’y installer et développer des métiers favorables à la diversité des paysages ? La meilleure façon d'aborder ces questions est peut-être de jouer la carte des Journées européennes du Patrimoine. En préambule à une balade sur le sentier de la Marette, vous trouverez les réponses à toutes vos questions en participant à une démonstration ludique et participative grâce au Puzzle camarguais. Rendez-vous les 15 et 16 septembre prochains à 10h30, 11h30, 14h et 15h à la Maison du grand site de France de la Camargue gardoise pour une balade de 45 minutes. Animation gratuite et sans réservation.

Publicité
Publicité
Publicité

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité