A la uneActualitésNîmes OlympiqueSports Gard

NÎMES OLYMPIQUE Nouveau cru au milieu face à un adversaire à la cave

mise en avant le 21-2-2016

Sans ses deux titulaires habituels au milieu, Diallo et Savanier, les Crocos se déplacent à Bordeaux, actuel 19e de Ligue 1, ce dimanche à 17 heures.

Les Crocos ne se déplacent pas à Bordeaux dans les meilleures conditions (photo Corentin Corger)

Après quinze jours de trêve internationale, le championnat reprend ses droits. Pour la cinquième journée de Ligue 1, les Crocos se déplacent à Bordeaux, ce dimanche à 17h. Une équipe ''européenne'' en difficulté en ce début de saison où les Nîmois ont à cœur d'effacer les deux derniers revers malgré un milieu de terrain décimé. 

Côté gardois, cette coupure a permis de digérer la défaite face au PSG et de passer à autre chose. Même si Téji Savanier a fait appel de ses cinq matches de suspension reçus et que nous connaîtrons la décision la semaine prochaine. Retour au terrain, sans le numéro onze donc et avec un milieu de terrain décimé. Diallo, touché à la cheville était encore très incertain ce samedi et Valdivia, est blessé pour un long moment. Pour pallier ces absences, Bernard Blaquart a beaucoup testé cette semaine et "deux schémas se dégagent : le 4-4-2 ou le 4-3-3". 

Avec ça on n'est pas plus avancé coach ! "Par la force des choses, on tend plus vers un 4-4-2", renchérit-il. Car en matière de milieu capable d'évoluer dans l'axe, il ne reste que Bobichon, auteur de la réduction du score face au PSG, Valls, titulaire lors de ce match, et Hsissane. La titularisation des deux premiers cités semble inévitable. On pencherait donc plus pour un 4-4-2 classique avec pourquoi pas Maouassa qui débute d'entrée sur le côté gauche. Quoi qu'il arrive, ce onze de départ nous réserve quelques surprises.

"Après on ne va pas changer et on va toujours attaquer pour marquer", poursuit l'entraîneur, fidèle à ses principes. Ce dernier a la faculté de pouvoir s'adapter à son adversaire en cours de match, également en fonction du scénario.

"On rencontre le sixième de l'année passée"

Paul Bernardoni est prêté au Nîmes Olympique par les Girondins de Bordeaux (photo Anthony Maurin)

Après deux défaites avant la trêve, les Crocos veulent forcément repartir de Gironde avec des points et pourquoi pas les trois ? L'adversaire est actuellement en pleine période de transition avec le changement de propriétaire et l'arrivée programmée du fonds d'investissement américain GACP. Le début d'une nouvelle ère qui intervient dans une période où les résultats sportifs sont mitigés. Une seule victoire en championnat pour le moment et une dix-neuvième place au classement. "Quatre matches joués, peut-on parler de difficultés ? Non, soyons sérieux", commente Bernard Blaquart. Le technicien gardois préfère mettre en avant le parcours des Girondins, qualifiés en coupe d'Europe : "on rencontre le sixième de l'année passée qui dispute la Ligue Europa." 

Une formation donc en quête de rachat devant son public. Dans une ville que Bernard Blaquart connaît bien pour avoir porté le maillot au scapulaire de 1976 à 1981. "C'est sympa de revenir car mon fils, Sylvain, entraîne aux Girondins. Je vais dormir à un kilomètre de chez lui. Toute ma famille sera au stade." Un match également particulier pour le gardien Paul Bernardoni, qui appartient aux Girondins, prêté cette saison à Nîmes.

Cinq matches en trois semaines

Le promu entre dans une série qui va permettre d'en savoir davantage sur le niveau des Crocos et d'atteindre la fameuse neuvième journée qu'évoquait le coach en début de saison pour effectuer un premier bilan. "On a deux matches difficiles l'extérieur, deux réceptions soi-disant plus facile et le derby face à Montpellier au milieu. Donc c'est un peu le panel de tout ce qu'on peut avoir. Mais après on ne prend pas forcément toujours les points là où les attend." C'est vrai que cette équipe en soif d'exploit peut s'imposer en Gironde ou sur le "Rocher" monégasque. Et ce n'est pas son chef d'orchestre qui dira le contraire. Guingamp et Reims seront les deux prochaines formations à se présenter aux Costières, entre-temps s'intercale le derby face à Montpellier.

"Pour nous chaque match est un gros match. C'est clair que là, on tape dans le gros du football français, mais on a vu contre Marseille (3-1) que l'on est capable de faire un résultat", déclare motivé Paul Bernardoni. Pour cette échéance importante Blaquart aurait aimé pouvoir bénéficier de toutes ses forces vives mais c'est souvent quand le crocodile est piqué qu'il s'avère le plus redoutable.

Corentin Corger

Les dix-huit joueurs retenus : Bernardoni, Valette - Alakouch, Lybohy, Briançon, Landre, Paquiez, Miguel - Hsissane, Valls, Bobichon, Buades - Maouassa, Bozok, Depres, Ripart, Thioub, Guillaume.

Composition probable : Bernardoni - Alakouch, Briançon (cap.), Landre, Miguel - Thioub, Valls, Bobichon, Ripart - Bozok, Guillaume.

Publicité
Publicité
Publicité

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité