Faits Divers

GARD Un anti-corrida jugé aujourd’hui pour avoir menacé sur Facebook les maires d’Alès et Nîmes

La salle d'audience du tribunal correctionnel de Nîmes. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Un homme de 24 ans, comparaît cet après-midi devant le tribunal correctionnel de Nîmes pour "menace de mort ou d'atteinte aux biens, dangereuses pour les personnes à l'encontre d'un élu public" et "détention d'arme de catégorie C non déclarée". Cet habitant de Vitrolles a été interpellé le 14 mai dernier à son domicile de Vitrolles, dans les Bouches-du-Rhône, suite à une publication Facebook. Il s'exhibait sur des photos, des armes à la main en menaçant le maire d'Alès, Max Roustan et celui de Nîmes, Jean-Paul Fournier. Ces derniers ont déposé des plaintes. L'homme interpellé, un anti-corrida proche d'une association qui milite pour l'abolition des spectacles taurins a reconnu les faits durant la garde à vue. Il avait prévu de défiler aux pieds des arènes, le 19 mai. Ses armes ont été détruites.

 

 

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité