A la uneFaits Divers

BEAUCAIRE-TARASCON Pour échapper à la police, un trafiquant se réfugie chez une maman et ses deux enfants

(Photo d'illustration)
Photo d'illustration

Les faits se sont déroulés de nuit, dimanche soir vers 22h, dans le centre-ville de Tarascon.

Des coups de feu ont résonné dans une petite rue. La police de Beaucaire-Tarascon est appelée à la rescousse. Un deux-roues est parvenu à s'enfuir vers le Gard, avec deux occupants. Le passager du scooter serait le tireur qui est toujours recherché aujourd'hui. Mais l'affaire ne s'arrête pas là. Alors que les policiers font des constatations sur les lieux des détonations, ils entendent une voix féminine appeler au secours dans un appartement du dessus.

Et pour cause, un dealer, voyant arriver les forces de l'ordre est parvenu à pénétrer dans l'appartement de cette mère de famille originaire du Gard qui vit à cet endroit avec ses deux jeunes enfants de 4 et 6 ans. Des petits qui dorment et qui n'imaginent pas le scénario qui se joue dans la pièce d'à-côté avec un agresseur qui menace cette maman. L'individu refuse qu'elle se serve de son téléphone et qu'elle bouge.

La victime a réussi, un peu plus tard, à alerter les forces de l'ordre avec ses cris désespérés en profitant d'un moment d'inattention du dealer qui s'approchait d'une fenêtre pour voir où était la police. Interpellé et placé en garde à vue, le jeune agresseur de 18 ans, doit être présenté aujourd'hui au parquet de Tarascon pour connaître les suites judiciaires. Il fait l'objet d'une enquête pour "trafic de drogue", mais aussi "violence et séquestration". L'enquête est menée par la brigade de sûreté urbaine de Beaucaire-Tarascon.

Publicité
Publicité
Publicité

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité