Actualités

BAGNOLS Un programme riche pour commémorer le centenaire de l’armistice

Il y a cent ans, la Première Guerre mondiale prenait fin. Pour marquer le coup, la ville de Bagnols propose, avec l’Amicale des anciens combattants, un joli programme pour commémorer ce centenaire.

Ce lundi, lors de la conférence de presse de présentation du programme, à Bagnols (Photo : Hugo Roche / Service communication)

Expositions, conférences, pièce de théâtre, défilé et même du jeu vidéo : le mois de novembre sera rythmé par de nombreux événements liés à la commémoration de l’armistice.

Le coup d’envoi sera donné dès le lundi 5 novembre, avec l’exposition « Tombés pour la France, les soldats bagnolais au coeur de la Première Guerre mondiale 1914-1918 ». Une exposition construite à partir de documents d’archives, de cartes et plans, de photos et d’autres documents conservés par les familles. L’occasion de revenir sur des parcours de guerre et des destins individuels et collectifs au coeur de la Grande guerre. Notez que les élèves du collège Gérard-Philipe ont participé à l’exposition, qui sera visible au centre d’art rhodanien Saint-Maur jusqu’au 22 novembre. Entrée libre.

Le samedi 10 novembre sera assurément un des grands temps forts de cette programmation avec une journée d’inaugurations : à 14h30, celle du rond-point du 15e corps d’armée, au croisement de la route des Cévennes et de l’avenue Vigan-Braquet, puis à 16 heures celle du monument aux morts sur son nouvel emplacement de la place Urbain-Richard. Le tout en présence des autorités, dont le préfet, et avec la plantation d’un arbre de la paix, un concert de l’harmonie « les Inséparables », une exposition proposée par le conseil municipal des jeunes et un vin d’honneur. La journée s’achèvera avec une veillée d’hommage aux "poilus", à 18 heures, au monument aux morts du square Thome.

Le lendemain, le défilé traditionnel s’élancera à 11 heures de la place Mallet, avec dépôt de gerbes aux monuments aux morts de la place Urbain-Richard et du square Thome, puis, à 18 heures, le groupe Ça ira proposera son spectacle « Ah Dieu ! Que la guerre est jolie » à la maison Laure-Pailhon (entrée libre).

Th.A

Retrouvez le programme complet ici.

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité