ActualitésCulture

NÎMES Le Silence de la mer de Vercors au Télémac théâtre

Des séances vendredi, samedi et dimanche.

Le silence de la mer Telemac Théâtre

Le Silence de la mer, un texte fort et poétique qui parle de l'éveil des consciences et du pouvoir des mots. Nées dans la clandestinité pendant la seconde guerre mondiale, la nouvelle et la pièce ne cessent de faire réfléchir. À voir ou à revoir.

L'histoire. En pleine Seconde Guerre mondiale, un homme et sa nièce se voient forcés d’accueillir chez eux un officier allemand, beau, élégant, cultivé… il a voyagé dans toute l’Europe. Il est également artiste. Son enthousiasme et sa passion pour la France fascinent et pourtant il est l’Ennemi. Celui qui occupe la France. Pour ne pas céder à cette parole enchanteresse, l'homme et la femme chez qui il s’installe décident de faire usage d’une arme inattendue pour s’opposer à cette occupation : le silence et de faire comme si l’étranger n’était pas là.

Le silence de la mer

Cette pièce sur la désobéissance est un appel au réveil des consciences, au sursaut face à l’inacceptable. Publié en 1942, ce texte de Vercors est dʼautant plus puissant qu’il a été diffusé dans la clandestinité. Outre le contexte historique, Le Silence de la mer pose la question du pouvoir de la parole. Se contenter de se taire est-ce vraiment résister ? Se taire alors que la situation est intolérable ? Dans le brouhaha du monde qui nous envahit, le silence a-t-il encore sa place ? Sa véritable place ?

 Quelques mots sur l’auteur : Vercors est le pseudonyme adopté en 1941 pendant la Résistance par l'illustrateur et écrivain français Jean Bruller. À l'automne 1941, il fonde avec Pierre de Lescure les Éditions de Minuit, maison d'édition clandestine, et y publie sa nouvelle Le Silence de la mer en 1942, qui sera adaptée au théâtre par l’auteur lui-même en 1949. Dans La Bataille du silence il racontera vingt ans plus tard ses souvenirs de guerre et la genèse des éditions de minuit et du Silence de la mer. Vercors est aussi connu pour son roman philosophique Les Animaux dénaturés, dont fut tirée la pièce Zoo ou l'assassin philanthrope.

Pratique. Le Silence de la mer de  Vercors, une  création de la Compagnie Les Démarqués, interprété par Joël Abadie, Maryan Livre et Jacques Rebouillat, sur une mise en scène de Gilbert Ponté. : Vendredi 16 et samedi 17 novembre à 20h30; dimanche 18 novembre à 17h  Au Télémac Théâtre 14 rue Fernand Pelloutier - Nîmes. Tarifs : 15€ tout public ; 11 € adhérent du Télémac ; 8 € étudiant et demandeur d'emploi. Déconseillé aux enfants de moins de 12 ans. Réservations : au 04 66 21 07 60 ou par courriel : theatretelemac@aol.com

L'équipe du Télémac : https://theatretelemac.wixsite.com/website

Etiquette

Véronique Palomar

Après une longue carrière au service de l'information dans l'hémisphère sud, me voilà de retour dans l'hexagone. Heureuse de mettre, plume, regard neuf et expérience au service d'un journal indépendant et de continuer à informer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité