Faits Divers

GILETS JAUNES Un homme en garde à vue pour avoir dégradé une caméra de vidéosurveillance

Photo d'illustration
Photo d'illustration

Un homme de 36 ans, a été interpellé, jeudi en soirée, par les policiers du commissariat d'Alès, puis placé en garde à vue.

Il a passé la nuit dans les geôles de l'hôtel de police cévenol pour avoir dégradé le système permettant d'enregistrer les images de vidéosurveillance d'une caméra installée au rond-point de la Nationale 106. Un rond-point stratégique tenu depuis 14 jours par des gilets jaunes. L'homme qui était un manifestant, a ouvert le boitier électrique au pied du mât qui supporte la caméra, avant de débrancher des fils. Un court-circuit s'est alors produit. Cet homme est en cours de présentation au palais de Justice. Le parquet avait réclamé son placement en détention provisoire en attendant sa comparution immédiate de la semaine prochaine, mais le juge des libertés et de la détention a placé cet homme sous contrôle judiciaire. Il fait l'objet d'une convocation devant le tribunal correctionnel, en mai prochain, pour " dégradation volontaire d'un bien public".

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité