A la uneActualitésSociété

BEAUCAIRE Un Rob qui habille la Ville pour l’hiver… Et l’année à venir

Rapport d'Orientation Budgétaire, quartier Sud Canal et affaires courantes, les sujets du dernier Conseil municipal de l'année.

Le Conseil municipal de Beaucaire du 22 décembre dernier (Photo Anthony Maurin).

49 questions suivies de deux questions écrites, tel était le contenu de l'ultime ordre du jour du Conseil municipal de Beaucaire en version 2018. Un Conseil qui aurait dû se dérouler mercredi 19 mais qui a été décalé au samedi 22 au matin. " C'est pour pouvoir être habillé pour l'hiver que nous avons fait le Conseil municipal ce samedi matin " lançait en fin de séance, Julien Sanchez, maire de la ville, qui a tenu à avoir, en début de session, une pensée particulière pour les victimes de l'attentat de Strasbourg ainsi que pour un gilet jaune tarasconnais décédé sur un rond-point de Beaucaire.

Mais l'ardu ordre du jour a vite repris le dessus des débats. En effet, fin d'année rime souvent avec Rapport d'orientation budgétaire et comme ce dernier sera voté en février lors du prochain Conseil municipal, il fallait présenter aux élus les engagements économiques et politiques pris pour 2019. " C'est la deuxième fois en 20 ans qu'on va voter le budget aussi tôt, en février. On pourra dépenser et investir plus tôt car on ne sait pas encore combien nous allons toucher de l'État en avril mais nous sommes pessimistes car le Gouvernement improvise, il y a un vrai amateurisme " note Julien Sanchez.

Julien Sanchez, maire de Beaucaire (Photo Anthony Maurin).

Le maire résumera d'ailleurs la politique qu'il mène à Beaucaire en quatre mots. Constance, bonne gestion, ambition et développement. " Pour l'investissement, nous allons commencer la démolition du quartier Sud Canal pour y construire la nouvelle Zone d'Aménagement Concerté à vocation d'habitat. Les aménageurs vont acheter rapidement. Nous travaillons également beaucoup sur les écoles et la rénovation de leur toiture et de leur façade. Les parents d'élèves sont contents, ça tombait sur leur enfants et personne n'y faisait rien ! Nous allons refaire une aire de jeux au Champ de foire pour 90 000 euros ainsi que d'autres travaux à hauteur de 150 000 euros pour d'autres aires de jeux. Nous sommes copropriétaire du centre commercial de la Moulinelle, nous allons mettre 700 000 euros de travaux cet été pour ce bunker moche mais dynamique et où se trouve la Mairie annexe. Nous travaillons aussi avec la Région autour du pôle multimodal de la gare de Beaucaire et nous aurons un skatepark neuf, l'ancien a été démonté et nous investissons 434 000 euros pour le nouveau, bien plus grand et situé sur les bords du Rhône à la base nautique dès cet été. Nous allons construire un nouveau bâtiment à l'école Garrigues-Planes, l'État nous aide et nous allons poursuivre la réhabilitation de la Rue de Nîmes pour 800 000 euros. "

(Photo Anthony Maurin).

Les près de 500 futurs logements du quartier Sud Canal s'installeront sur les quatre hectares de la zone à aménager. Un quartier neuf, 65 % de logements libres soit environ 270 logements collectifs, 25 % de logements aidés en accession et location et 10 % d'hôtellerie pour une soixantaine d'unités. " Où est le référendum promis ? L'handicap majeur du projet, c'est la proximité de la voie ferrée... Il y a aussi ce grand bâtiment de cinq étages qui n'est pas vraiment intégré à l'environnement " lançait Luc Perrin élu de l'opposition. Et Christophe André de reprendre, " Nous sommes pour l'aménagement de ce quartier mais avec moins de logements. Je trouve les études un peu juste et que l'on a déjà dépensé beaucoup d'argent dans ce projet. Sur les quatre hectares, vous allez faire sortir de terre 0,2 hectare... C'est rien ! "

" Sur ce projet, le concret est avec nous. Votre bilan sur cette zone, c'est 0, cela fait 20 ans que rien ne sort nous faisons avancer la ville et vous, vous êtes toujours contre tout ! Vous ne dites que du mal, les Beaucairois veulent autre chose et c'est ce qui vous a fait perdre " note le maire Sanchez.

Julien Sanchez présentera ses voeux le 18 janvier 2019 (Photo Anthony Maurin).

Autre sujet mais belle acquisition pour la cité, l'ancien commissariat de la Police nationale (16 chemin des Romains) pour 325 000 euros alors que la bâtisse a une superficie de 1 000m². Comme prévu, la majorité a empêché le transfert de compétences eau et assainissement vers la Communauté de communes Beaucaire Terre d'Argence. Prévu en 2020, il se fera finalement en 2026.

Pas de mise sous tutelle

Quand vous parlez de la vitalité économique de Beaucaire, n'évoquez surtout pas une hypothétique mise sous tutelle... Pour le maire, " Une mise sous tutelle de la Ville ? Non mais quand même... On entend tout et surtout n'importe quoi ! Nous n'augmentons pas les impôts, nous les avions baissé, nous les maintenons. Sur les dépenses du personnel, on limite et on baisse encore un peu par rapport à 2017, c'est un tour de force malgré les mesures qui nous imposent des dépenses sans avoir les recettes. Nous baissons de 15 % les dépenses générales entre 2013 et 2017, nous n'empruntons pas et respectons le plan de désendettement de la ville ce qui fait qu'à la fin du mandat, nous serons moins endetté qu'au début de notre mandat. Nous remboursons 1,8 million d'euros d'emprunt par an, je ne surendette pas la Ville, il suffit de regarder les chiffres, nous sommes en-dessous de la moyenne des villes de la même strate."

La Ville employait 375 personnes au 31 décembre 2013, il y en aura 338 au 31 décembre 2018, les frais se réduisent aussi ainsi ! Chose assez rare pour être soulignée, la belle enveloppe donnée au tissu associatif de la cité, 475 000 euros de subventions aux associations alors que beaucoup de villes n'en font plus autant. En fin de séance alors que les nerfs étaient en pelote, Jean-Pierre Fuster (majorité) et Christophe André (opposition) se sont quelque peu écharpés oralement.

Sous l'escalier menant à la salle du Conseil, la fameuse crèche municipale de Beaucaire (Photo Anthony Maurin).

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité