ActualitésEconomie.

TERRE DE CAMARGUE ET PAYS DE L’OR Solidaires pour la fourniture d’eau potable

Une convention a été signé qui garantit l'approvisionnement en eau potable en cas de crise.

Laurent Pélissier, président de la Communauté de communes Terre de Camargue et Stéphane Rossignol, président de la CA Pays de l'Or ont signé la convention eau potable, assistés (à gauche ) pour La CCTC de Jean-Paul Cubilier, délégué à l'eau et à l'aménagement, et pour le Pays de l'Or, de Claude Duschene, déléguée à l'eau et aux milieux aquatiques (Photo : DR)

La Communauté de communes Terre de Camargue et la Communauté d’agglomération du Pays de l’Or ont signé une convention pour garantir mutuellement à leurs deux territoires la fourniture d’eau potable en cas d’événements exceptionnels.

Terre de Camargue et Pays de l’Or disposent déjà, depuis 1966, d’une interconnexion en eau potable au niveau du Pont des Abîmes (entre La Grande Motte et Le Grau du Roi) mais cette convention vient renforcer leur coopération en précisant les droits et obligations de chaque collectivité. Cette interconnexion est un secours pour les deux territoires qui fonctionne dans les deux sens. Elle n’est utilisée qu’en cas de problèmes majeurs (casse d’une canalisation…) pour apporter de l’eau potable à la structure en difficulté.

Par cette convention, conclue pour une durée de 10 ans, les deux collectivités définissent les quantités, les pressions, les conditions de renouvellement et d’entretien de l’ouvrage mais aussi le prix identique pour les deux collectivités (0,82€ HT/m3).  Ce partenariat pour garantir une ressource vitale, tant en quantité qu’en qualité, aux populations des deux territoires conforte les liens de solidarité qui unissent déjà Terre de Camargue et Pays de l’Or notamment en matière d’emploi.

5 M€ pour sécuriser l’approvisionnement en eau l’été

Pour la Communauté de communes Terre de Camargue, la signature de cette convention avec Pays de l’Or participe à la mise en oeuvre de l’un des enjeux phares de son schéma directeur d’alimentation en eau potable : sécuriser en période estivale l’approvisionnement en eau en cas de défaillance prolongée de l’usine de BRL.

Pour cela, la construction, au pied du château d’eau du Boucanet au Grau du Roi, d’un nouveau réservoir au sol de 2000 mest nécessaire. Les canalisations reliant La Grande-Motte et Le Grau-du-Roi devront être redimensionnées tout comme celles connectant le nouveau réservoir du Boucanet et Port Camargue jusqu’à l’Espiguette. Un vaste chantier dont le coût global est évalué à  5 millions d’euros. Les travaux pour renforcer les canalisations démarreront en février 2019 au Grau-du-Roi par l’avenue Georges Pompidou jusqu’à l’avenue Simone Veil. 1 million d’euros de travaux est programmé dès cette année.

Chiffres clés de l'eau en Terre de Camargue

Les flamands roses, emblématiques …

3 communes : Aigues-Mortes, Le Grau-du-Roi, Saint-Laurent-d’Aigouze.

20 500 habitants en basse saison et 126 000 en période estivale.

ressources en eau : la nappe de la Vistrenque, station de captage des Baisses à Aimargues, propriété de la CC Terre de Camargue et le Rhône (achat d’eau à BRL).

3,4 millions de md’eau potable produits par an.

 6500 m3/jour en période creuse.

19 000 m3/jour en pointe estivale.

82 % des besoins en eau potable concentrés au Grau-du-Roi l’été.

9 800 mde capacité de stockage sur 6 réservoirs.

219 km de canalisations.

2 interconnexions : vente d’eau à Vauvert / secours avec La Grande-Motte.

387 poteaux incendie.

30 000 abonnés.

2,9 millions de md’eau consommés sur le territoire.

83 % de rendement annuel du réseau.

+ de 100 prélèvements réalisés chaque année pour contrôler la qualité de l’eau.

100% d’analyses conformes.

35 millions d’euros de travaux programmés dans le cadre du schéma directeur d’alimentation en eau potable à l’horizon 2045.

 

 

Etiquette

Véronique Palomar

Après une longue carrière au service de l'information dans l'hémisphère sud, me voilà de retour dans l'hexagone. Heureuse de mettre, plume, regard neuf et expérience au service d'un journal indépendant et de continuer à informer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité