A la uneActualitésEconomie

PETITE CAMARGUE Projet d’implantation d’une plateforme logistique Lidl à Vauvert

60 emplois directs à la clé mais des obstacles à surmonter.

Le projet de révision du Plu de Vauvert dans le but d'accueillir la plateforme logistique de Lidl. Une délibération qui a entraîné des interventions et un vote unanime (photo véronique Palomar)

Hier se tenait le conseil communautaire de Petite Camargue. L'information du jour était sans conteste la possible installation d'une plateforme logistique de Lidl sur 30 hectares dont 20 de bâtiments à Vauvert.

"Un projet économique nouveau pour le territoire qui viendrait renforcer son positionnement stratégique"  comme le faisait remarquer en substance Katy Guyot, adjointe au maire de Vauvert et vice-présidente déléguée au développement économique. Des négociations en cours depuis deux ans et qui n'ont jamais été aussi proches d'aboutir. Lidl a déjà mis son personnel au courant mais il reste des obstacles à surmonter.

Lidl France dont la plateforme logistique de Lunel devient étroite compte tenue de son expansion dans la région se trouve dans la nécessité de trouver un emplacement plus vaste. L'entreprise ne désire pas non plus se délocaliser trop loin de son lieu d'origine et imposer un déracinement trop important aux 150 personnes qui travaillent actuellement à Lunel. La ZAD de Vauvert serait donc le lieu idéal.

Pas avant deux ou trois ans

Oui mais voilà, pour ce faire la commune se trouve dans l'obligation d'étendre sa réserve foncière en modifiant le PLU (plan local d'urbanisme) et se trouve confrontée aux contraintes qui restreignent voire rendent impossible cette opération. Les terrains concernés par le périmètre de la ZAD sont classés en zone agricole  dite "AK", réservés à l'activité agricole et naturelle et en zone forestière dite NEL, dans un secteur réservé à l'accueil d'équipements collectifs, d'infrastructures ou de superstructures.

Afin de mener ce projet qui, en plus d'emplois indirects, apporterait 60 emplois directs au territoire, une mise en compatibilité du PLU de Vauvert est donc nécessaire. Les normes environnementales en vigueur demandent une  procédure de déclaration de projet, prouvant qu'il présente un caractère d'intérêt général.  Un travail de longue haleine que la communauté de commune devra mener avec la DREAL (Direction régionale de l' environnement, de l'aménagement et du logement) et la préfecture. La route est encore longue donc et la prudence de mise. Dans le meilleur des cas, la concrétisation de l'opération ne se fera pas avant deux ou trois ans.

Et aussi. Plus modeste, a été évoqué le dépôt d'une demande d'autorisation d'urbanisme pour la construction d'une annexe Maison du tourisme et du terroir de Camargue. Elle se situera sur la commune d'Aimargues au rond-point des plages, la plaçant comme une porte d'entrée sur le territoire. "Dans l'optique de mener une politique globale du tourisme", comme l'a fait remarquer Jean Denat, maire de Vauvert. Un Propos complété par le président, Jet maire d'Aimargues Jean-Paul Franc qui pointe que " compte tenu d'une forte demande, il pourrait aussi être envisagé l'implantation d'une Maison du terroir."

Véronique Palomar-Camplan

Etiquette

Véronique Palomar

Après une longue carrière au service de l'information dans l'hémisphère sud, me voilà de retour dans l'hexagone. Heureuse de mettre, plume, regard neuf et expérience au service d'un journal indépendant et de continuer à informer.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité