ActualitésSociété

ROQUEMAURE Un Centre médico-social tout neuf pour « ne laisser personne au bord de la route »

Le nouveau centre médico-social de Roquemaure a été inauguré mardi matin (photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

L'établissement est ouvert depuis fin février dans les locaux qui abritaient autrefois une agence du Crédit agricole, sur la place de la mairie, à Roquemaure.

Le nouveau centre médico-social (CMS) a été inauguré ce mardi matin par le président du Conseil départemental, Denis Bouad. Le rôle du CMS est d’accueillir, informer, orienter et accompagner socialement tous les publics. Sur place, les missions conduites relèvent de la Protection maternelle infantile (PMI), de l’Aide sociale à l’enfance, de l’insertion ou encore de l’accompagnement des droits pour les personnes âgées et/ou handicapées. Le Gard compte 29 CMS, ouverts à tous, « dans une démarche qui ne laisse personne au bord de la route », souligne Denis Bouad.

Celui de Roquemaure couvre neuf communes (*) et près de 18 000 habitants. Il prend la suite de locaux que louait le Département pour rendre ces services et regroupe désormais les services de la PMI et le CMS. Entre temps, le Conseil départemental a décidé qu’il valait mieux avoir la maîtrise foncière des bâtiments pour rendre les services accessibles et adaptés, mais aussi pour réduire les charges.

Le Département a donc acheté le bâtiment du nouveau CMS, qui compte 550 m2, en 2016, et a financé pour 934 000 euros de travaux. La mairie a de son côté réalisé les travaux du parvis. Ouvert depuis le 25 février, le CMS de Roquemaure compte six agents du Département en résidence administrative et propose quatre permanences sociales par semaine, une permanence administrative par semaine pour l’instruction des demandes de RSA, une consultation médicale « petite enfance » par mois et une permanence puériculture « petite enfance » par semaine.

Ces nouveaux locaux ouvrent des perspectives pour le CMS de Roquemaure qui pourrait à terme récupérer une partie du secteur du CMS de Bagnols et envisager de mettre en place la permanence d’une sage-femme ou encore de visites médicalisées.

Th.A

* Lirac, Montfaucon, Roquemaure, Saint-Geniès-de-Comolas, Saint-Laurent-des-Arbres, Saint-Paul-les-Fonts, Saint-Victor-la-Coste, Sauveterre et Tavel.

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “ROQUEMAURE Un Centre médico-social tout neuf pour « ne laisser personne au bord de la route »”

  1. Ça commence à sentir le printemps mais surtout les élections, les hauts fonctionnaires de la région et du département sortent de leur bureau et se congratulent.
    Ils ont peur qu’on les oublie, ils se font faire de belle plaque avec leur nom, à croire que c’est de leur propre € que les structures émergent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité