ActualitésPolitiqueSociété

NÎMES Vincent Faïta et Jean Robert honorés, pour ne pas oublier

Des gerbes de fleurs ont été déposées devant la stèle rappelant le sacrifice des deux jeunes résistants nîmois.

Les plaques en la mémoire de Jean Robert, Vincent Faïta et Charles Bedos (photo Norman Jardin)

La cérémonie commémorative à la mémoire de Jean Robert et Vincent Faïta s’est déroulée, ce mardi devant le palais de justice de Nîmes.

Une cinquantaine de personnes était présente devant la plaque située à l’endroit même où les résistants ont été exécutés. Sur cette plaque est gravé « À la mémoire de Jean Robert et Vincent Faïta. Héros des Francs-tireurs et Partisans français. Guillotinés le 22 avril 1943 sur cet emplacement, qui fut celui de la maison d’arrêt, sur ordre du Gouvernement français au service de l’occupant nazi. Ils avaient vingt ans… »

Josiane Faïta évoquant son oncle (photo Norman Jardin)

Quelques centimètres en dessous, une autre plaque est fixée. Celle apposée en mémoire du bâtonnier Charles Bedos, qui a été déporté à Mauthausen (Autriche) pour avoir pris la défense des deux jeunes résistants nîmois.

Lors de la cérémonie commémorative à la mémoire de Jean Robert et Vincent Faïta, c’est Josiane Faïta, la nièce du résistant, qui a pris la parole. Elle a rappelé les derniers instants de son oncle : « Il a dit à ses parents qu’il n’avait pas parlé, qu’ils pouvaient être fier de lui. Il est mort en chantant la Marseillaise et en criant ''vive le PCF'' ».

L'hommage aux deux jeunes nîmois (photo Norman Jardin)

Josiane Faïta a également évoqué Jean Robert : « Il était jeune, mais déjà père d’un petit garçon. Il n’a pas failli et il est mort en chantant "L’Internationale" ». Puis elle a mis en garde contre «les idées racistes et fascistes qui renaissent ».

À l’issue de ce discours, des gerbes ont été déposés au pied de la plaque commémorative. Puis après la "Sonnerie aux morts", "La Marseillaise" et "Le Chant des partisans" ont été interprétés.

Norman Jardin

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité