ActualitésSports Gard

NÎMES 59e Grand prix cycliste de la Tour Magne : les jeunes ouvrent la route

Grand prix cycliste de la Tour Magne 2019 (photo Véronique Camplan)

Ventée et fraîche, la compétition n'est pas de tout repos

Pas le m^me nombre de tours mais tous sont au départ en m^me temps (photo Véronique Camplan)

Cela fait presque 60 ans que que l'Espoir cycliste nîmois soutenu par la Ville de Nîmes organise le Grand Prix cycliste de la Tour Magne, une journée de courses ouvertes à toutes les fédérations et à toutes les catégories. Ce matin, ce sont les plus petits qui ouvraient le bal. 

Pré licenciés, poussins, pupilles, suivit des benjamins, ont pris le départ sur un parcours venté et froid au chemin de la Calmette. Une boucle de 1,5 km et un nombre de tours à courir adapté à l'âge des cyclistes.

Le plus jeunes sont partis ensembles en raison du peu de participants dans les catégories les plus jeunes. Une défection des plus jeunes que déplore Stéphane Marcerou, le président du club. "C'est dommage, le VTT a réussi le pari de fédérer tous les club, nous devons y arriver aussi", s'engage-t-il. Des absences qui peuvent aussi s'expliquer pour cause de départ en vacances ou de grasse matinée dominicale… Des parents.

Grand prix cycliste de la Tour Magne 2019 (photo Véronique Camplan)

Ce qui compte, c'est que les présents sont motivés. Une jolie course des petits qui ne ménagent pas leurs efforts et des benjamins qui, après un départ plus technique que rapide ont gratifiés public et organisateurs d'une belle arrivée. S'en est suivit un jolie remise des prix, comme les grands.

Et le gagnant est …

La valeur n'attend pas le nombre des années…(photo Véronique Camplan)

Certes Marvin Pichon était le seul dans sa catégorie mais il n'a pas démérité. Un petit garçon qui se comporte déjà comme un pro et boucle son parcours comme un grand.

Grand prix cycliste de la Tour Magne 2019 (photo Véronique Camplan)

Lucas Gellon du vélo sprint de Saint-Ambrois, la emporté d'une courte tête devant Andy Pichon de l'ECN dans la catégorie poussins.

Grand prix cycliste de la Tour Magne 2019 (photo Véronique Camplan)

Deux filles et un garçon chez les pupilles, c'est Étienne Bour venu de Béziers qui remporte l'épreuve devant Jeanne Cabrolier des Mousquetaires cyclistes de Pradens et Loely Forgeron du Vélo sprint grand Alès.

Grand prix cycliste de la Tour Magne 2019 (photo Véronique Camplan)

Les benjamins ont bouclés trois fois le parcours. la course a vu la victoire d'Aurélien Beauvois de l'ECB (espoir cycliste nîmois), suivi de Laurens Fabregouls, son camarade de club. En troisième position Mathéo Voordecker (club cévenol) et c'est Adrien Cabrolier des Mousquetaires cyclistes de Pradens qui fermait la marche.

16,4 km de boucle et des pente à 10% !

Pas de bobo chez les petits, néanmoins, l'épique de secouristes et le médecin (à gauche) ne quitteront pas la manifestation de la journée (photo Véronique Camplan)

À 14h, les grands entrent en piste. À partir de la catégorie « minimes », c’est sur un circuit de 16.400 km que vont en découdre les différentes catégories du Cyclisme Gardois. L’arrivée se disputera en cote sur les pentes de Courbessac , par le chemin de la Calmette avec des pourcentages avoisinants les 10% !!!

Véronique Palomar Camplan

Véronique Palomar

Après une longue carrière au service de l'information dans l'hémisphère sud, me voilà de retour dans l'hexagone. Heureuse de mettre, plume, regard neuf et expérience au service d'un journal indépendant et de continuer à informer.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité