ActualitésSports Gard

BOUILLARGUES Handball féminin : le SUN ALB maintenu en Division 2

Les supporters étaient présents pour le match de lannée ! (photo Gilles Pelissier)

Ce samedi soir, le club de handball féminin de Bouillargues a décroché son maintien en deuxième division, au terme d'un match épique remporté 22-21 face à l'entente Noisy-le-Grand/Gagny. À la rentrée, le SUN enchaînera donc une troisième saison dans l'antichambre de la D1 avec l'arrivée de Mouna Chebbah.

L'équation était simple pour Bouillargues, lors de ce dernier match de la saison face à Noisy-le-Grand/Gagny. Une victoire était synonyme de maintien, une défaite signifiait une relégation en Nationale 1. Un match couperet où les deux formations jouaient leur survie dans cette poule basse. À domicile, les Bouillarguaises n'ont pas tremblé et se sont imposées 22-21. "Ce but marqué à 20 secondes de la fin, quel soulagement !", savoure encore, ce dimanche matin, Delphine Cendré, coach du SUN.

Cette dernière retient l'abnégation et la combativité de ses joueuses, "on a eu du mal au début mais elles étaient prêtes pour le combat. Quand Noisy revient à égalité à 12 minutes de la fin, les filles m'ont étonné car elles sont restées solides dans leur tête." Bouillargues a pu compter sur une défense solide pour s'en sortir, avec notamment son dernier rempart, Bertrand, qui a réalisé 12 arrêts. Devant, c'est l'efficacité de Roelandt et Daoula qui a payé, auteurs de 17 des 22 buts des Gardoises. Le chaud public du gymnase municipal où près de 300 supporters étaient présents, a également galvanisé les joueuses.

La défense bouillarguaise a été solide pour décrocher son maintien (photo Gilles Pelissier)

L'histoire se répète pour l'ALB puisque le club s'était également sauvé lors de la dernière journée, la saison précédente. Un dénouement heureux qui vient achever une saison difficile, "on a galéré toute l'année car notre effectif a manqué de rotations et d'expérience. J'espère que l'on va se renforcer", analyse Delphine. Un manque déjà pallié en partie, avec l'arrivée de Mouna Chebbah, dont la venue a été annoncée hier soir par le président Sylvain Maestrini. La Tunisienne de 36 ans connaît bien le Gard pour avoir porté le maillot du HBCN de 2014 à 2016.

Les larmes à la fin du match de la coach Delphine Cendré

En cas de descente en Nationale 1, cela aurait été catastrophique pour le club qui vise d'accéder, d'ici quelques années, au professionnalisme et la première division. "La première mission de la saison prochaine est de se maintenir dès janvier", ambitionne Delphine Cendré, qui veut éviter de se sauver à nouveau lors de l'ultime représentation. Un critère sportif associé à de nombreuses contraintes administratives pour répondre au cahier des charges et obtenir le statut Vap (Voie d’accession au professionnalisme). C'est un tout projet global qui est initié avec la perspective d'un nouveau gymnase pour espérer retrouver l'élite du handball français que Bouillargues a quitté lors de la saison 2003/2004.

Corentin Corger

Revivez la joie des Bouillarguaises et les réactions en vidéo :

 

 

 

Etiquette

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité