ActualitésCulture

BEAUCAIRE Des fouilles archéologiques dans l’Abbaye de Saint-Roman

L'abbaye troglodytique est exceptionnelle (photo Franck Chevallier / Objectif Gard)

Située sur la commune de Beaucaire, l'abbaye de Saint-Roman est la plus ancienne abbaye troglodytique de France.

Le monument est classé monument historique depuis 1990. Cette année, pour la première fois depuis une trentaine d'années, des fouilles archéologiques ont lieu sur place actuellement. L'idée est de mieux connaître ce site, de le confronter aux documents réalisés lors des dernières fouilles. Mais aussi de réfléchir à la mise en place d'un « parcours de visite » sur le site et même d'un meilleur accès.

En compagnie de Jean-Luc Piat, directeur scientifique des fouilles, actuellement en cours sur le site de Saint-Roman, le président de la communauté de commune Beaucaire Terre d'Argence (CCBTA), Juan Martinez, est venu sur place pour constater l'avancement du chantier mené par une douzaine d'étudiants en archéologie et des bénévoles.

Il était également accompagné de Christophe Pellecuer, du service régional de l'archéologie de la direction régionale des affaires culturelles (Drac) Occitanie et de Mathias Dupuy, conservateur stagiaire à l'Institut National du Patrimoine. Le site est situé sur la commune de Beaucaire, mais la CCBTA en a la gestion depuis 2012.

Au total, la campagne globale est programmée sur 4 ans. Ces deux semaines de fouilles seront suivies par une nouvelle session en 2020, certainement sur une plus grande durée et avec une équipe élargie. Puis il s'agira d’exploiter et d'analyser les données. Enfin, pour la dernière année, il est prévu la réalisation d'un rapport d'étude, puis d'un livre pour montrer les résultats au grand public. Un immense travail réalisé avec la Drac et les monuments historiques.

Juan Martinez, le président de la communauté de communes, a visité ce site (photo Franck Chevallier / Objectif Gard)

« Nous devons conserver, protéger, mais aussi mettre en valeur cette abbaye. Il s'agit d'un bijou que la population doit pouvoir mieux connaître », affirme Juan Martinez. Sur place les archéologues vont montrer le fruit de leurs travaux à la fin de la fouille, mais ils ont déjà retrouvé une inscription sur une table d'autel qui était dans les réserves du musée de Beaucaire.

« Il s'agit du nom d'un certain Roger, un des premiers abbés de l'abbaye, au XIe siècle. C'est une belle découverte. La table sera exposée lors des prochaines Journées européennes du Patrimoine. Ce site pourrait bien avoir des origines aux premiers temps du christianisme, nous allons continuer à en chercher des preuves », explique Jean-Luc Piat.

Si le site est protégé en tant que monument historique, il a bien failli disparaître lorsqu'une cimenterie avait acheté le terrain pour son activité industrielle. C'est dans les années 1980 que la société d'Histoire et d'archéologie de Beaucaire tire la sonnette d'alarme et que la commune de Beaucaire va acquérir le site en 1988 pour le sauver.

L'abbaye pourrait remonter aux premiers temps du christianisme (photo Franck Chevallier / Objectif Gard)

Aujourd’hui, il reçoit de 12 à 16 000 visiteurs par an, mais l'abbaye est un peu à l'écart et il faut marcher une quinzaine de minutes sur un chemin aménagé, mais raide, en pleine garrigue. Une fois en haut, le site comme le paysage sont hors du commun. Mais il mériterait une mise en valeur à la hauteur de ce patrimoine.

La prochaine étape, pour la CCBTA, va être pour la fin de cette année avec le choix d'un architecte qui devra trouver les bonnes solutions tant pour préserver, protéger, que de mettre en valeur, faciliter l’accès et réaliser des parcours de découverte de ce site exceptionnel et à découvrir absolument.

Franck Chevallier

Une restitution des travaux menés sur le site et animés par Jean-Luc Piat, directeur scientifique sera présentée vendredi 19 juillet à 18 h à la Maison du tourisme et du patrimoine de Beaucaire (8, rue Victor Hugo). Entrée libre.

Horaires.

- 7 janvier au 15 février 2019 : samedi et dimanche de 14h à 17h30.
– 16 février au 03 mars 2019 : mardi au dimanche de 14h à 17h30
– 5 mars au 31 mars 2019 : mardi au dimanche de 14h à 18h30
– 2 avril au 30 juin 2019 : de 10h à 13h et 14h à 18h30 (fermé tout le lundi et le mardi matin – ouvert lundi de Pâques et de Pentecôte après-midi).
– 1er Juillet au 31 août 2019 : tous les jours de 10h à 13h et 14h à 19h.
– 1er septembre au 03 novembre 2019 : de 10h à 13h et 14h à 18h30 (fermé tout le lundi et le mardi matin).
– 4 novembre au 22 décembre 2019 : Samedi et dimanche de 14h à 17h30.
– 26 au 29 décembre 2019 et 2 au 5 janvier 2020 : 14h à 17h30. Tarifs. Adulte : 5,50 €.

Pour les visiteurs du Musée archéologique de Beaucaire tarif réduit à 4,50 €. Le billet d’entrée à l’abbaye donne droit à l’entrée au tarif réduit au Musée archéologique de Beaucaire.
Gratuit : habitants de Beaucaire, Bellegarde, Jonquières Saint-Vincent, Fourques et Vallabrègues, justifiant leur résidence. Gratuit : enfants – 18 ans accompagnant leurs parents. Groupes sans guide : (à partir de 10) : 5 €/ personne. Groupes en visite guidée : sur rendez-vous à partir de 20 personnes.

Etiquette

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “BEAUCAIRE Des fouilles archéologiques dans l’Abbaye de Saint-Roman”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité